Description :
Après le succès d’Assez de bleu dans le ciel, Maggie O’Farrell revient avec un nouveau tour de force littéraire. Poétique, subtile, intense, une œuvre à part qui nous parle tout à la fois de féminisme, de maternité, de violence, de peur et d’amour, portée par une construction vertigineuse. Une romancière à l’apogée de son talent. Il y a ce cou, qui a manqué être étranglé par un violeur en Écosse. Il y a ces poumons, qui ont cessé leur œuvre quelques instants dans l’eau glacée. Il y a ce ventre, meurtri par les traumatismes de l’accouchement…

Dix-sept instants. Dix-sept petites morts. Dix-sept résurrections. Je suis, je suis, je suis. I am, I am, I am.

Mon avis sur I am I am I am de Maggie O’Farrell

Bon cela va être clair, je n’aime pas du tout. Je n’ai déjà pas accroché mais j’ai eu du mal à avancer dans les différentes histoires. Si parfois je me suis laissé prendre par un épisode, je fus frustré par la rapidité des événements et par la passage d’une toute autre histoire sans aucun rapport.

Si dans le fond cela peut être émouvant et intéressant pour un public averti, ce n’est pas mon cas du tout. Et pourtant je ne lis pas que l’héroïc fantasy, du polar ou de la science-fiction. Il suffit de revoir mes autres articles du Club Audible, sans compter toutes mes lectures que je ne partage pas par manque de temps.

Pourtant la première histoire donne un ton intéressant. L’héroïne frôle la mort où toi ou moi aurions pu réagir autrement, et y passer sans rien pouvoir y faire. Car il y a une différence entre ce qu’on croit pouvoir faire et ce que le corps ou l’esprit permet de faire dans ce genre de situation. Mais le reste est trop brutalement anachronique pour moi, trop décousu, à la manière de Pulp Fiction mais sans l’accroche nécessaire à terminer le livre. On passe d’une tranche de vie à l’autre avec des maillons manquant.

Par contre c’est assez courageux de la part de l’auteur de nous raconter ainsi sa vie, ses moments durs ou poétique, de dévoiler son intimité et ses secrets. Et c’est cela qui peut plaire. D’ailleurs, il suffit de lire la critique général pour se rendre compte que le livre plait, chacun ses goûts.

C’est peut-être du aussi à la façon de raconter. L’actrice, Amélie Céline, a sa propre manière de lire les histoires, je n’accroche pas. Et si en lisant le livre soi-même aurais-je un autre rendu ? A voir, peut-être.

{Livre audio reçu en test par le Club Audible}

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.