L’Élixir d’oubli, Le Paris des merveilles 2

  • De : Pierre Pevel
  • Lu par : Maud Rudigoz
  • Série : Le Paris des merveilles, livre audio 2Duré
  • e : 9 h et 23 min
  • Version intégrale Livre audio
  • Date de publication : 13/12/2018
  • Langue : Français
  • Éditeur : Audible Studios

Description :
Paris, 1909. À peine remis de sa précédente enquête, Louis Denizart Hippolyte Griffont, mage du Cercle Cyan, se retrouve mêlé à une bien étrange affaire, dont les ramifications pourraient remonter à plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines d’années. Secondé – plus ou moins – par la baronne Isabel de Saint-Gil, Griffont va devoir affronter bien des dangers. Mais il se pourrait que ce soit l’avenir de notre monde et de l’Outre Monde, lui-même, rien moins, qui soit en jeu. Cela justifie bien de se replonger dans son passé, voire de mettre sa propre vie en péril.

Mon avis sur L’Élixir d’oubli de Pierre Pevel

En fait, j’ai mieux apprécié que le premier, à tel point que j’écoute déjà le troisième tome en ce moment même 😉
Mais j’ai été un peu frustré dès le départ par contre. J’attendais une suite sur le Nautilus, de Paris sous l’eau, pourquoi pas une aventure en pleine mer façon Jules Verne, mais que nenni ! Dès le départ l’auteur choisit de laisser de côté cette petite intrigue pour entamer une nouvelle histoire vraiment passionnante et moins facile à clôturer que celle du précédent livre.

Dans ce second tome, on retrouve tous les personnages découverts dans Ambremer. De plus, ils ont plus de consistance dans ce Paris des Merveilles du début du siècle dernier. La magie et la féérie tiennent toujours compagnie à nos héros. Et comme d’habitude, l’action et l’aventure, sans compter les risques et les craintes, nous font tenir en haleine tout au long du livre.

Parfois le récit est un peu poussif, et d’autres fois, comme souvent dans les romans, on a envie de foutre des baffes à nos héros favoris. Mais pourquoi font-ils ceci ou cela ? Mais arrêtez, n’allez pas là-bas ! Tout comme les films de Hitchcock, nous, lecteurs, savons ce qui se trament dans les endroits sombres et obscurs, mais pas le personnage, ce qui nous fait alors naître ces sentiments tout en espérant que le pire n’arrivera pas…

L’ajout de nouveaux peuples qui nous font penser à aux minimoys de Luc Besson mais façon Pierre Pevel, sans compter la présence des Dragons, permettent d’agrandir encore notre perception du monde inventé par l’auteur.

Par contre pas toujours facile de passer des flash-back à l’époque « actuelle » (celle du roman pas la notre). Même si c’est super intéressant d’apprendre comment l’Enchanteresse et Griffont se sont rencontrés, cela coupe trop l’histoire et certains passages ne sont, à mon goût, pas forcément utile et donne de la longueur au livre.

S’il y a toujours un fil directeur sur cette trilogie, chaque roman peut se lire indépendamment des autres. C’est toujours appréciable si on tombe dessus par harsard.

Certes, je ne dévoile pas grand chose de l’histoire, mais c’est tant mieux, sinon où serait la découverte ?
L’avez-vous lu ou écouté ? Qu’en avez-vous pensé ?

{Produit reçu en test par le ClubAudible}

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.