Au passage, c’est ma participation pour les mardis sexy de Maman Anonyme.

Je ne pouvais donc pas passer à côté, vous trouverez ci-dessous quelques exemples très classiques qui ont fait bouillir les hormones des garçons de mon époque.

 

Signé Cat’s Eyes

signé cat's eyes héroïnes nue

Signé Cat’s Eye est un manga, mais aussi un dessin animé japonais et des films de Tsukasa Hōjō.

Messieurs (et papa) qui n’a pas fantasmé sur la plastique très avantageuse des ces 3 soeurs à la recherche des trésors volés de leur père disparu ? Surtout de Tam, la préférée de beaucoup d’entre-nous.

Entre combinaisons moulantes, tenues très féminines dévoilant de belles jambes, scènes suggestives ou l’on devine plus qu’on ne voit, ou encore le générique fort sensuel, c’est l’un des dessins-animé au potentiel érotique qui a fortement marqué l’esprit des homme de ma génération.

Ci-dessous le générique original de Signé Cat’s Eye non-censuré, on y voit des seins et des pauses plus que suggestives. Comment résister ? 😉

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xvtup_cat-s-eyes-2nd-opening-non-censure_shortfilms#.UUMAKhx95KY[/dailymotion]

 

Nicky Larson / City Hunter

city hunter version sexy

Du même auteur que Cat’s Eye, … Nicky Larson version française, City Hunter en version originale.

Ce DA a perdu une de son charme original en France, et en a trouvé un autre forcément plus comique, suite aux nombreuses coupes et traductions édulcorées, afin de l’adapter à un public « jeunesse » français. Avouons tout de même qu’il faut être benêt pour ne pas comprendre le sens des panneaux « Hotel » lorsque Nicky Larson tente d’y amener ses conquêtes alors qu’en VF on devait entendre « restaurant ». 😀

On retiendra surtout les jolies jeunes filles, même si le ton est beaucoup plus sobre que dans Cat’s Eyes.

Allez bonus, un semi-épisode de Nicky Larson / City Hunter non-censuré en VOSTF :

 

Cobra

playboy drague cobra héroïne sexy

Du Space Opera d’un auteur que j’adore (Buichi Terasawa) ! Cobra, Je l’ai d’abord découvert en manga japonais papier il y a fort longtemps puis heureux de le voir adapté aux petits écrans français.

Cobra nous dévoile les aventures d’un pirate de l’espace playboy et charmeur, ironique et au sang-froid légendaire, et qui possède au poignet une arme mystérieuse spychogun (ou rayon delta)

Tous les personnages féminins de Cobra font l’objet de nombreux fantasmes, en particulier Jane et Dominique. Pas ou peu censuré pour la télévision française, contrairement à City Hunter, courtement vêtues, elles jouent un rôle important  dans le succès de ce manga.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=uUoTaitQq4Y[/youtube]

 

Ranma 1/2

ranman 1/2 nue

Ranma Saotome (de Rumiko Takahashi) est un personnage bivalent un coup homme, un coup femme en fonction qu’il soit mouillé par de l’eau chaude ou froide. Ranma fait ainsi l’objet de fantasmes multiples par les deux sexes.

D’un design et la plastique beaucoup moins attirantes que les dessins animés sus-cités, les personnages féminins de ce DA comme Akane Tendô, n’ont pas échapper aux regards et pensées lubriques des ados boutonneux (et plus encore lol). Il faut avouer que la profusion de scènes dénudées (censurées dans la première version française télévisée) y est pour beaucoup.

Du même auteur mais en plus soft, l’héroïne du manga Maison Ikkoku (Juliette je t’aime) reste aussi un grand symbole du fantasme masculin post-ado et ado des années 80/90 de la télévision française.

Bonus : une scène de Ranma avec Roland dans le bain.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xa4h0_ranma-nue-avec-roland2_news#.UUM5DRx96UI[/dailymotion]

Lamu

402056_283341458390874_510000532_n[1]

De Rumiko Takahashi toujours, Lamu ou  Urusei Yatsura est une extra-terrestre fort peu vêtue (à la mode nippone lol), fut aussi l’objet d’une convoitise virtuelle de ma jeunesse. Le mélange de tenue légère, la tenue façon tigresse de Lamu, les multiples personnages féminins très attachants ont créé une mélange très attirant chez nous, les prè-homme de la fin du siècle dernier. lol

Chose amusante, si l’on peut dire, autant dans Ranma 1/2 les scènes de nue « gentillette » sont assez nombreuses, autant dans Lamu, il n’en est rien. L’imagination alors prend un tour différent, on espère, on souhaite, on rêve de voir des scène plus coquine, sans se doutait qu’il n’en sera rien. Car dans jeunesse, il y a naïveté, et on ne pense pas forcément qu’un programme pour enfant ne sera jamais un programme pour adulte.

 [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=QzVKPRucrxM[/youtube]

Love Hina

love-hina-sexy-fantasme

Love Hina est un manga de Ken Akamatsu (AI non-stop, Negima, …) qui nous conte l’histoire d’amour entre 2 étudiants qui veulent aller à Todaï, une prestigieuse université japonaise (je résume hein !). Les personnages sont attachants et les filles jolies (et à forte poitrine pour certaines dont l’héroïne), plus féminines que celles de Rumiko Takahashi, même si elles sont différentes des plastiques de  Buichi Terasawa ou Tsukasa Hōjō.

Se sont surtout les scènes et images très suggestives sans allez dans le nu, le tout dans un cadre jupette et chaussettes hautes façon petite écolière qui fait tant fantasmer.

Une petite scénette de découverte + bonus douche 😀

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xusol_amv-love-hina-close-to-you_creation#.UUNHOxx96UI[/dailymotion]

Sailor Moon

saylor-moon-sexy-transformation

Vous vous souvenez de ces 5 filles style bioman/power rangers animés au féminin ? Avec un petit coup d’ustensile magique, les voilà qui perdent leurs vêtements pour revêtir une tenue entre l’écolière hyper sexy et la super héroïne aux pouvoirs destructeurs très comique.

Ma préférée, la petite aux cheveux bleus un peu timide, et j’étais pas le seul. lol

Pourtant, il n’y a rien de vraiment érotique dans cet animé, mais il semblerait que l’effet jupette toujours, associé à l’imagination de voir « les formes » lors des transformations à bien fonctionné.

 [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=iYJkjwrQqCI[/youtube]

La liste étant longue, je m’arrête ici, à vous de me dire maintenant qu’elles étaient les héroïnes sexy (ou non) qui vous faisaient fantasmer (ou vos frères / copains) en étant jeunes ? 

Et pour les filles ?

Tout le monde ne flashe pas sur la plastique de ces femmes virtuelles (lol). Par contre j’ai déjà entendu quelques remarques croustillantes sur les héros de dessin-animé par des femmes, tel que :

  • Mendoza du dessin-animé « Les Cités d’Or »
  • Rahan
  • Jayce ou son compagnon le pirate dans « Jayce et les conquérants de la lumière »
  • Nicky Larson
  • Ulysse dans Ulysse 31
  • Saint Seya des chevaliers du Zodiaque (et autres héros)
  • Vegeta dans Dragon Ball Z
  • Terence Granchester dans Candy
  • L’homme masqué dans Sailor Moon
  • Actarus dans goldorack
  • Captain Harlock dans Albator 84 (plus viril qu’Albator 78 il semblerait)

Dans le même esprit, retrouvez l’article de papalamaison sur les héorïnes sexy des jeux vidéos !

Étiqueté dans :

, , ,

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles