Je vous avez déjà parlé de DaVinci Resolve, un logiciel gratuit et performant pour le montage de mes vidéos. Je débute dans le domaine, mais comme dirait un Youtubeur fort sympathique que je connais (Jean Viet) : on ne peut que progresser en travaillant !

Après une mise en bouche de Resolve dans mon précédent article : présentation de Davinciresolve, aujourd’hui nous allons travailler les bases du logiciel : comment créer ou ouvrir un projet, importer des vidéos, créer un montage simple et puis l’exporter en version optimisée Youtube.

tuto davinci resolve

Davinci Resolve : les bases (ouverture, montage, export)

Tour d’horizon de l’admin Resolve

Project Manager

Le Project Manager est la première fenêtre que tu vois en ouvrant DaVinci resolve. Tous tes projets sont ainsi centralisés en un seul lieu pour une meilleure gestion.
Tu peux aussi y importer des projets externes, exporter tes projets pour un partage ou gérer un travail en commun avec une autre personne.

Pour créer un nouveau projet, double-clique sur « Untitled Project » ou encore « New Project Button » selon les versions.

Resolve, logiciel de montage vidéo pour youtubeur

Note : pour ouvrir n’importe quel projet en cours, double-cliques sur la miniature désirée (dès que tu en auras créé un). Tu pourras ainsi publier à nouveau une vidéo supprimée par erreur ou modifier un projet existant, puis l’exporter à volonté.

Préférences et configurations

Pour débuter, sauf si tu as l’habitude de ce genre de logiciel, laisse par défaut les préférences et la configuration de Resolve.
Néanmoins, tu peux cliquer sur le bouton de l’engrenage en bas et à droite de n’importe quelle page pour ouvrir les fenêtres de configuration du projet. Le menu de gauche permet d’ouvrir chaque panneau de configuration agissant sur les fonctionnalités du logiciel de montage vidéo.

Par la suite, une fois le logiciel bien en main, tu pourras modifier les préférences selon tes goûts.

Les panneaux de travail

DaVinci Resolve contient d’innombrables options, plugins, widgets et panneaux de travail. Ton écran seul ne suffira pas pour tous les afficher (ou alors tu es super bien équipé). Tu pourras y accédez en usant des raccourcis clavier ou des boutons au bas de l’interface.

– Les raccourcis clavier des 5 panneaux de fonctionnalités :

  • Media => Shift ou MAJ + 2 (interface permettant la gestion et l’organisation des médias et clips)
  • Edit => Shift ou MAJ + 4 (interface permettant de travailler le montage de sa vidéo)
  • Color => Shift ou MAJ + 6 (interface d’options plus complexes dédiées à l’image)
  • Farilight => Shift ou MAJ + 7 (permet d’options plus complexes dédiées à l’audio)
  • Deliver => Shift ou MAJ + 8 (interface permettant l’export du montage dans différents formats)

– Les boutons d’accès des différents panneaux :

En bas de l’admin, plusieurs raccourcis boutons permettent facilement l’importation de média, l’édition, la notation et la sortie de votre projet de manière structurée. Il y a encore d’autres accès à ces Pages, via les onglets du menus haut, mais autant utiliser les raccourcis, c’est plus rapide en plus.

Dans cet article, je ne travaillerais pas sur les « Color et Farilight Pages ». Le but présent étant d’appréhender le logiciel par ses bases.

THE MEDIA PAGE – Comment insérer un média sur Davinci Resolve ?

Entrons dans le vif du sujet maintenant : insérer un média, créer un petit montage, exporter le tout pour une version Youtube optimisée.

La MEDIA PAGE est divisée en six zones différentes conçues pour faciliter la recherche, la sélection et l’utilisation des médias dans votre projet. Une grande partie de la fonctionnalité et la plupart des commandes se trouvent dans les menus contextuels qui s’affichent lorsque vous cliquez sur les clips de la bibliothèque, du navigateur de fichiers ou du média.

page media davinci resolve

Pour insérer un média, tu peux (en autre) le faire depuis le menu haut de l’admin « File > Import Media » ou à partir de l’icône en forme de petit livre ouvert sous « Media Storage ». Tu peux importer de la vidéo, de la musique, des sons ou des images en fonction de tes projets. Cet espace est utilisé pour localiser les médias que tu souhaites importer manuellement dans ton projet.

Le clip importé est maintenant visible dans l’espace de stockage (en bas). S’il est sélectionné il sera visible dans la zone appelée « Viewer » (l’écran en haut à droite). Des informations concernant le clip sont affichées et une barre d’option sous le média permettent, par exemple, de lire le clip pour s’assurer du contenu. C’est idéal pour choisir en « local » plusieurs prises de vues sans devoir passer par une visionneuse externe. Sois très rigoureux dans le nommage et le rangement de vos médias. Crée un répertoire par projet, c’est nettement plus facile ensuite pour s’y retrouver. Les youtubeurs professionnels vont même plus loin en utilisant des disques durs externes séparés pour le son et l’image avec un matos de ouf pour l’enregistrement. Mais si comme moi tu débute, un smartphone, un micro-cravate et une bonne lumière suffisent pour débuter avec Résolve.

importer un media dans Davinci Resolve

D’autres panneaux d’options te permettront de travailler ton clip comme le « Metadata Editor » ou l »Audio Panel« , mais ce n’est pas le sujet dans cette vidéo. Si tu es curieux, n’hésites pas à explorer le logiciel par toi-même.

THE EDIT PAGE où comment réaliser un montage rapide ?

La page d’édition (« Edit Page ») incorpore de nombreuses fonctions spécialisées pour l’édition et les finitions créatives. Elle est divisé en trois régions principales :

  • les navigateurs (Browsers) situés à gauche,
  • les visionneuses (Viewers) en haut
  • la Timeline en bas

Chaque partie offre divers options pour l’importation, la modification et l’ajustement des montages grâce à une variété d’outils.

Pour pouvoir travailler sur un clip (la prise, al vidéo, …), il suffit de le faire glisser depuis le Browser vers la Timeline tout simplement.

La piste image/son est alors visible. Le Viewer (visionneuse en haut à droite) montrera l’image où se situe ton curseur (la petite barre rouge verticale dans la Timeline).
Tu peux lancer la vidéo (dans le Viewer) ou bouger le curseur manuellement (grâce au petit triangle rouge inversé) pour le positionner sur la portion du clip désirée et travailler dessus.

Edit page, davinci resolve, logiciel de montage vidéo pour youtubeur

La visionneuse source (le viewer de gauche) vous permet de visualiser des clips individuels du pool de médias pour les préparer à l’édition. La visionneuse de Timeline (le viewer de droite) affiche l’image à la position de la tête de lecture dans la Timeline.

Tu peux afficher le Viewer de travail sur toute la largeur en cliquant sur le petit bouton rectangulaire en haut à droite de l’Edit Page. C’est plus pratique pour voir le travail en cours. Un nouveau clic revient à l’espace « double viewers » initial.

A savoir, Davinci Resolve est multi-pistes. Contrairement à d’autres logiciels d’encodage vidéo, tu peux donc superposer plusieurs vidéos, pistes audio, images ou effets spéciaux les uns au-dessus ou en-dessous des autres. Très pratique pour insérer une musique de fond ou ajouter une seconde vidéo en capsule dans la première, un focus sur un produit à tester ou une petite explosion comme certains Youtubeurs adorent le faire.

 

1/ La fenêtre « Effects Library »

La fenêtre Effects Library est visible en bas à gauche de l’interface « Edit Page ». Elle s’active en appuyant sur l’onglet « Effects Library » tout logiquement dans le menu haut. Cette fenêtre offre différentes options de transitions vidéos, d’effets de texte et de titre, de filtres et d’autres options à insérer dans la Timeline. Je te montrerais cela dans un autre article vidéo, n’hésites pas à t’abonner à ma chaîne Youtube pour rester au courant. Tu peux aussi t’amuser à tester, certains effets inclus dans la version gratuite de Resolve sont assez sympas. Les effets de transitions se glissent sur la piste vidéo même.

Remarque : n’oublie pas de sauvegarder régulièrement ton travail. Et un Ctrl + Z permet de revenir en arrière, très pratique lors d’une fausse manipulation.

2/ La fenêtre « Edit Index »

La fenêtre « Edit Index » montre chronologiquement les événements d’édition de la Timeline en cours. Chaque transition est montrée comme un événement individuel sur plusieurs colonnes d’informations. Si tu réédites un montage, tes modifications sont automatiquement répercutées dans cette liste. Personnellement je ne m’en sert pas encore.

 

3/ La fenêtre « Inspector »

La fenêtre « Inspector » affiche les informations et les options disponible du clip. Il est possible de créer un ralenti, de redimensionner un clip vidéo (pour faire une capsule par exemple), de changer la position d’un élément de la Timeline, etc. Chaque type de média (image, audio, …) affichera des options différentes en fonction de son extension.


4/ Toobar

Onze boutons au-dessus de la Timeline permettent de choisir différents outils pour effectuer diverses fonctions d’édition

Focus rapide sur l’outil « cut » de la ToolBar. Autant l’outil « flèche » permet de se positionner sur la Timeline. Autant l’outil « cut » coupe la clip en court. Très utile pour couper les partie d’une vidéo à supprimer. En bougeant le clip (mode flèche), plus loin sur la Timeline, tu peux insérer un autre élément par exemple.

Avec l’outil « flèche », tu peux sélectionner un clip et raccourcir le clip de travail au lieu de le couper soit en « audio + vidéo », soit en « audio » seul ou « vidéo » seul. A toi de tester… ;-D

Je ferais une autre vidéo sur tous les outils de la ToolBar, n »hésites pas à me suivre pour en savoir plus.

Comme précisé précédemment, je ne parlerais pas des options audio et vidéos avancées dans cet article. Passons donc au panneau d’export de vidéo.

THE DELIVER PAGE ou comment exporter une vidéo au format Youtube ?

La page de distribution est divisée en différentes zones de fonctionnalités. En voici les principales.

1/ Render Setting Liste

« The Render Setting List » contient les paramètres personnalisables qui affectent la résolution des médias. C’est ici que vous pouvez choisir un export Youtube et la qualité de celui-ci en cliquant sur la petite flèche à droite de l’icône Youtube.

L’export est séparé en trois panneaux « Vidéo, Audio ou File ». Par défaut le « Render Settings » affiche uniquement les critères de rendu les plus importants. Des contrôles supplémentaires sont disponibles en cliquant sur le bouton « Advancing Settings » se trouvant en bas de la fenêtre de paramètres.

2/ Deliver Page Timeline

« The Deliver Page Timeline » est un miroir de la Timeline visible dans les autres pages d’options. Tu peux utiliser cette Timeline pour désactiver les pistes avec les clips que tu ne veux pas inclure dans l’opération, définir la plage de clips que tu veux exporter, etc.

Remarque : dans le cas où tu as déjà exporté un montage, puis tu reviens dessus en ajoutant des éléments, le nouvel export pourrait se limiter à la « taille/durée » du clip initial. Je me suis assez arraché les cheveux sur ce cas. Pour exporter TOUTE la durée du montage, tu dois choisir « Entire Timeline » dans le menu ci-dessous. 😀

3/ Viewer

Lors du rendu d’un support basé sur un fichier, le Viewer (visionneuse) te montrera exactement à quoi ressemblera le support en cours de sortie en utilisant les paramètres actuels. Les Transport Controls (contrôleurs de transport) déplacent la tête de lecture dans la Timeline affichée dessous.

 

– Render Queue

« Render Queue » est une liste de tous les travaux que vous avez mis en file d’attente pour export.Tu dois appuyer sur « Add to Render Queue » pour ajouter ton travail à la liste d’export de Resolve.

Tu dois ensuite choisir le dossier de destination de ton projet. A défaut Résolve exporte les vidéos dans le répertoire « video » de l’utilisateur du PC. Bien entendu, il est préférable de définir un répertoire de travail d’export pour ne pas se mélanger les pinceaux.

Ton projet apparaîtra alors dans la fenêtre « Render Queue » en haut à gauche. Cliques sur « Start render » pour lancer l’export de la vidéo. Tu la retrouveras dans le répertoire définie juste avant.

Durant l’export Resolve lira la vidéo le temps de l’extraction et affichera la progression en temps réel.

A la fin de l’export, la fenêtre « Render Queue » précise la bonne progression du travail. Ici tout c’est passé correctement. C’est assez utile lors d’un long export où tu pourrais faire autre chose en attendant.

Il te suffit ensuite de récupérer la vidéo dans le répertoire sélectionné. Par défaut Resolve nomme l’export en « Timeline 1 ». Je te conseille de la renommer rapidement pour ne pas l’écraser avec un export suivant.

Voilà ce tuto est terminé. Il est particulièrement long mais tu permet d’avoir les bases pour utiliser Resolve.

=> DaVinci Resolve : https://www.blackmagicdesign.com

 Si tu veux retrouver facilement ce billet pour le relire, n’hésite pas à épingler sur Pinterest l’image ci-dessous :

Davinci resolve, tuto pour apprendre le montage de vidéo Youtube

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply