Interview de Cédric Annicette du blog Business Attitude

interview du blogueur Cédric Annicette du blog Busniess Attitude

Par manque de temps et vu que je travaille, je ne peux pas me déplacer pour rencontrer d’autres blogueurs. Donc je discute beaucoup par email avec ceux-ci. Cette solution alternative permet tout de même de faire connaissance et de créer des échanges comme cette interview avec Cédric Annicette du blog Business Attitude.

Pour faire plus vrai, imaginons-nous dans un petit resto lillois, décoré façon maison flamande, à déguster un Welsh bien chaud garni de frittes et accompagné d’une bonne bière de ch’Nord ! La chaleur des lieux contraste avec le froid glaciale du dehors, à travers la vitre, on peut apercevoir quelques flocons de neige qui se font la chasse jusqu’au sol verglacé.

Entre les bruits de couverts et les conversations diverses dont deux commerciaux qui se vantent de leur réussites du mois, après quelques palabres conviviales, j’entre dans le vif du sujet.

>> Cédric, pourrais-tu me parler de ton blog en quelques mots ? J’y viens régulièrement mais je n’ai pas eu le courage de lire toutes tes rubriques.

Sur mon blog Business Attitude je relate mon expérience d’investisseur/entrepreneur/blogueur en quête d’indépendance financière. Je ne cache rien aux lecteurs du blog, certains sont même devenus des amis.

Ce que j’aime par dessous tout c’est les chiffres et les exemples précis. A l’époque où j’ai crée mon blog (2006) et toujours aujourd’hui d’ailleurs, il est assez difficile de trouver des vrais témoignages et expériences d’investisseurs/entrepreneurs. Les gens ont sûrement l’impression qu’il faut tout cacher. C’est vrai qu’en France, l’argent est assez tabou mais pour mois ce n’est qu’un outil. Un outil dont ils ne faut pas avoir honte.

Si j’explique tel ou tel investissement sur mon blog en y détaillant tout, ca ne va pas m’empêcher de refaire le même deal plus tard. Au contraire, tout le monde peut s’enrichir, il y a du gâteau pour tout le monde!

Au final il ne faut pas oublier que l’important ce n’est pas l’argent, mais le temps qu’il permet de libérer afin de faire ce qu’on l’on aime vraiment dans la vie AVEC les personnes que l’on aime.

Malheureusement, le schéma inculqué par la société est plutôt « Va au travail, échange ton temps contre de l’argent, si tu épargnes bien alors tu pourras prendre une bonne retraite à 65 ans ». Sur Business Attitude, la philosophie est plutôt, « Travailles pour toi, apprend tous les jours, achètes et/ou construits toi des actifs, soit positif, profite aujourd’hui, partage avec les gens que tu aimes et n’oublies pas que tu es déjà riche »

>> J’ai lu que tu avais un job à part entière et que ton blog n’était qu’une expérience d’enrichissement par le Web, pourrais-tu m’en dire plus sur celui-ci ?

Je suis ingénieur support en salles des marchés pour une grande banque.

>> A terme quitterais-tu ton job pour ton blog ?

Pas « pour ». Dans l’idéal, le blog constituera une des nombreuses sources de revenus que je souhaite développer.

>> Que penses-tu de ce Welsh ? lol

Je n’avais jamais goûté, ça déchire!

>> Si ce n’est pas indiscret, quelles sont tes origines, Annicette fait penser aux îles, je me trompe ?

Bien vu! Effectivement mon père est guadeloupéen, ma mère est « d’ici » et moi je suis né en région parisienne. Le fait d’être « mélangé » comme on dit en Gwada ou métis est une grande richesse pour moi, cela me permet de me sentir bien n’importe où et avec n’importe qui.

Il faut aussi savoir qu’il y a un autre Cédric Annicette, il a 2/3 ans de plus que moi et lui vit au Antilles. Par contre il a tué par accident (renversé en moto il me semble) un gendarme :/ Heureusement que grâce à mon blog je truste les premières places Google sur la requête « Cédric Annicette »… Il arrive toutefois que l’on me demande si j’ai tué un gendarme!

Je le déclare donc ici, Cédric Annicette de Business Attitude n’a tué personne, c’est un gentil, c’est le vrai Cédric Annicette!

>> Sur la communauté des blogs que je côtoie, on parle beaucoup de « Parking Attitude », ton guide pour gagner de l’argent en achetant puis louant des places de parking. Quels sont tes autres projets dans la même gamme ?

Mon dernier deal est un petit appartement à Paris, je pense avoir fait une bonne affaire. Plus d’infos ici : http://www.businessattitude.fr/2010/12/20/achat-appartement-paris/

Ensuite je compte me lancer sur l’achat d’un petit immeuble.

Sur ce, la serveuse nous demande si tout va bien et me coupe dans mon élan? Je ne peux lui en vouloir, son sourire est ravageur même si un peu trop mécanique. Quelques bouchées plus tard, je reprends donc.

>> Etre blogueur est vraiment très enrichissant mais très chronophage en même temps, comment arrives-tu à concilier ton travail et ton blog ?

Il faut se concentrer sur l’essentiel. Le principe de Paretto ou la loi des 80/20 nous disent que 20% des tâches donnent 80% des résultats.

Sur Internet il est facile d’être distrait. Facebook, twitter, youtube, commentaires, lire d’autres blogs, mail, téléphone, …

Coupe tout, concentre-toi une heure sur ce que tu DOIS VRAIMENT faire pour faire avancer ton blog. Tu vas être surpris par le travail que tu auras abattu.

>> Si tu étais né il y a hum disons 50 ans, sans Internet, que ferais-tu comme travail ?

Je ne « travaillerais » pas car j’aurais déjà 20 immeubles qui génèreraient 50ke de revenus passifs mensuels :D Je passerais mon temps à aider mes enfants et les gens désireux d’apprendre à se développer personnellement et financièrement. Je passerai également pas mal de temps à naviguer sur mon voilier (une de mes passions) et à améliorer mes tours de piste au volant de mon Aston Martin V8 Vantage cf : http://www.businessattitude.fr/2009/09/04/acheter-voiture-de-sport/

>> Quel temps dehors, lorsque tu bossais à Londres, les hivers étaient-ils aussi vigoureux ?

J’ai bossé deux ans à Londres, je n’ai pas été choqué par la météo. Je pense qu’il s’agit d’une fausse croyance et également de mauvaise foi de notre part (compétition entre frères ennemis franco/anglais)

De toute façon les gens sont tellement cool et chaleureux que tu oublies très vite la météo :)

>> Préfères-tu travailler en France ou en Angleterre et pourquoi ?

En Angleterre sans hésitation. A Londres on retrouve la mentalité anglophone, tout le monde à sa chance, peu importe d’où tu viens.

Il n y a pas la relation de « petit chef » qui te montre bien sa « supériorité » comme on peut le voir en France.

Tous les mercredis je jouais au foot avec le « Managing Director », Directeur Général et propriétaire de la boite pour laquelle je bossais. Il pesait plusieurs millions de Livres Sterling, pourtant il ne se prenait pas la tête, il était cool et respectueux. Résultat, c’était pour moi un mentor et j’avais envie de me défoncer pou lui.

Autre exemple, un jour j’ai complètement mis le réseau informatique de l’entreprise par terre. Tout le monde paniquait, j’ai dis à mon boss, que j’avais du effectuer une mauvaise manip et que je savais le réparer. Je me suis exécuté. Je me suis ensuite excusé, il m’a dit « Pas de problème, t’as fait une erreur, ça arrive à tout le monde, mais ne refait plus cette erreur ». En France, j’aurais sûrement pris la porte.

Je ne crache pas sur la France non plus, les deux pays ont leurs avantages et leurs inconvénients mais je suis toujours amoureux de Londres ;)

Merci à toi pour l’interview.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

6 comments

  1. Cédric est vraiment un pro..
    malgré les nombreuses interviews lus de lui,
    j’en apprend encore !
    ;-)

  2. Très sympa cette interview ! Et bien vu, Franck, les passages narratifs ! On s’y croirait presque ^^

  3. Cédric, si tu lis les commentaires de ce blog, j’aurai souhaité savoir (par curiosité), la zone d’achat éventuelle du petit immeuble évoqué dans cette interview. Bien sûr si c’est pas indiscret !

  4. Hello à tous!

    Livret A, en Picardie je pense :)

    Bon dimanche ;)

    Cédric

  5. Pingback: Rapport du blog pour décembre 2010 + bilan de l’année 2010 » Business Attitude blog by Cédric Annicette

  6. Interview très enrichissante et intéressante, j’apprécie toujours lire les billets de Cédric. J’apprécierai également pouvoir travailler depuis Londres, ca doit être vraiment autre chose, merci pour tous tes conseils :)