le sexe dans le couple

Dans son article du lundi 16 juillet 2012 titré « Besoin de rien, Pas envie de toi…« , la Mère Canne pousse sa gueulante sur les accès de sang dans le bâton de berger de son homme le soir venu, le tout, à des heures indues…

A lire les commentaires des autres « mamans blogueuses » (ou pas), elles sont toutes du même avis, chez moi aussi en passant, faut l’avouer. Pour elles, les hommes ne sont que des « Cro-Magnon en rut ne pensant qu’au cul une fois que le marchand de sable a déversé sa pelleteuse sur leurs petits yeux rougis par le manque de sommeil, ils auraient pu y penser avant, hein ? »

Rhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa, mais ça va pas non ?
Je proteste ! Je ne suis pas d’accord !
Enfin pas totalement en fait. 

Vous comprendrez en lisant ci-dessous…

Il fallait tout de même un homme pour répondre à ce sublime message de la part de « coin coin ».

J’ai même envoyé l’url à ma femme, si elle a le temps de lire avec Mr grand et sa gastro à 39°C de fièvre, Mr Moyen qui a bouffé des piles à l’uranium et Melle petite qui est en mode « sparadrap » lol. Faudra que j’en reparle tiens, pour comparer avec les vôtres, les bébés pots de colle aux yeux « chat potté » tendant les bras en disant « main, main… » lol.

Pour tout avouer, j’ai bien souris en lisant son article, mais si j’ai été un peu déçu par la chute (de rein ? lol OK je sors…), un peu rapide, comme le dégonflage du bâton de berger lorsque monsieur se sent frustré du « non » plus ou moins poli de sa moitié de lit.

Bon, et l’avis des hommes alors ? Hein, il ne compte pas ?

En fait… non ! Je vous explique pourquoi.

Mais avant, une petite remarque qui a son importance. Le sexe, surtout après 5/8/10 ou plus d’années en couple + les marmots derrière, le chien, les poissons, le chat, le vent, le stress, la fatigue, l’ordi qui ronronne dans la salon et qui empêche de dormir, les voisins 10 ans plus jeunes jouant à la bête à 2 dos et j’en passe (salut jean lol, c’est mon frère jean, mais là il est pas là, il passe juste, je sais c’est nul, je sorts une nouvelle fois), c’est pas forcément facile, ni pour la femme ni pour l’homme.

A lire aussi :  Je le dépose à la crèche un matin, Je le récupère en 6ème

Tu vois, Maman canne, j’affirme quand même que tu n’as pas totalement tort…

Mais maintenant mettons les choses au point, le sexe c’est à deux sinon ça s’appelle une branlette, un caresse bouton ou encore un dégorgeage de poireau, enfin on peut aussi le faire à 2 mais c’est une autre histoire.

Mais faut être lucide, le sexe c’est quand madame a envie ! 

Si, si ! Si je vous le dit… l’homme, allait je recommence l’Homme (avec le grand « H ») a été fabriqué avec un léger défaut d’hormone (enfin pour la plupart, les hommes de Dieu ou les eunuques, cela ne compte pas), le SEXE a une place méga-importante dans sa vie.

N’importe quand, n’importe où (ben oui ça donne du piquant), pas forcément avec n’importe qui (et je passe avec le n’importe quoi) heureusement d’ailleurs… mais la femme, elle, le cul, c’est seulement lorsqu’elle est disposée à répondre à nos attentes ! D’ailleurs c’est tout un jeu de romantisme (d’harcèlement) auquel l’homme joue avec sa moitié afin d’espérer pouvoir décharger son taux d’hormone et se la jouer à la Rocco façon taille « L » (plus ou moins selon)

Test pratique, échangeons les rôles!  

Il est 23h57, monsieur est roulé en boule dans son coin de lit, bavant sur son oreiller retourné 4 fois pour avoir un coin pas encore chaud (le côté frais, c’est mieux), soudain tel les relents aphrodisiaques d’un film de boules encore en mémoire des 1er samedi du soir à Canal +, 10 ou 20 ans plus tôt, une petite main toute douce s’insinue sous son pyjama (s’il en porte, disons qu’il en porte). 

Tel un flipper en surcharge, c’est le « Tilt » ! Monsieur ouvre de grands yeux tout ronds dans le noir profond tout en fixant les lettres rougeoyantes du radio réveil lui crachant au visage l’heure tardive, il n’en a cure lui, sa bouche s’ouvre avec un sourire béat et il fait le mort. Il attend la suite, voire se mord la lèvre afin de voir s’il ne rêve pas, juste au cas où et pas trop fort, faudrait pas casser le moment si précieux.

A lire aussi :  Le bon coin ou le bon con ?

La femme n’est pas dupe, elle a senti le crispement des muscles sous la peau (on dira musclé, hein ?) de son homme, et hop, vous connaissez la suite, c’est un pas non plus un blog d’histoires érotiques ici. Monsieur cédera avec passion et douceur, faut  pas non plus trop brusquer la madame en quête d’amour, et tout le monde est content.

Alors, n’ais-je pas raison, n’est-ce pas vous, les Femmes
(avec un grand « F ») qui possédaient le pouvoir du Sexe ?

Alors merci de ne plus nous faire passer pour des pervers qui ne pensent qu’à cela, mettez-vous à notre place et vous comprendrez que le soir, une fois les corvées faites, les cocos aux dodos, la gamelle du chien remplie et tout le reste fini (et l’ordinateur éteint lol), on est aussi crevé que vous (enfin pour beaucoup) mais que l’on a aussi envie d’autre chose… ou alors faut venir nous voir dès que les mioches ronflent pour éviter le harcèlement de Cendrillon à minuit passé  Na ! Ben oui vous nous dîtes « fallait venir plus tôt me voir », mais poursquoi vous, vous venez pas nous voir, hein ?

Voici donc ma petite réponse humoristique sablée d’un fond de vérité plus ou moins farfelue au post de la Mère Canne « Besoin de rien, Pas envie de toi…«  .

 

Crédits images : http://www.sxc.hu

Envoi
User Review
( votes)

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles