Interview de Sylvain du blog zerodette.com

Nouvelle interview, Sylvain du blog Zerodette. Je le vous recommande d’ailleurs, beaucoup d’idées et de remarques judicieuses pour économiser et gagner de l’argent et ainsi éviter de contracter un crédit à la consommation ou même un prêt personnel.

J’avais donné un rendez-vous virtuel à Sylvain du blog Zerodette, pour cette interview, dans une petite auberge à la fois rustique et rurale.

Une fois la porte teintée d’un vert fermié passée, une immense pièce appartenant à un ancien corps de ferme nous accueillit à bras ouvert. Une cheminée géante, où le feu crépitait sur une bûche aussi longue de moi, dardait sa chaleur dans tout la salle. Une ambiance lumineuse sobre, un bruit de fond de couverts et de discussions feutrées respectaient l’intimité de chaque table disposées sans  véritable ordre.

A l’orée de la porte d’entrée, un bar de vieilles pierres surmonté d’une large poutre de chêne usité par le temps et les coudes, faisait face à un ensemble de vieux fauteuils de cuir craquant mais confortables repoussés dans le coin de la pièce.

C’est ainsi, affalé comme deux vieux, que nous dégustions une bière brune, tout en picorant des amuses-bouches maison, que notre discussion commença.

– Comment se porte ton blog en ce moment Sylvain ?

– ZeroDette.com ne s’est jamais aussi bien porté : les derniers mois ont été des records en termes de fréquentation et d’abonnés, et je suis bien évidemment ravi ! Ce qui m’épate le plus, c’est que bon nombre des articles qui attirent le plus de visiteurs sont des articles qui ont déjà plusieurs années.

– Tu blogues depuis 2007 dans le domaine « économie, investissement, enrichissement », tu n’as jamais eu envie de bloguer autre chose ?

– J’avais commencé à bloguer sur cette thématique tout simplement parce que je cherchais moi-même à apprendre sur le sujet. La plupart des informations disponibles se trouvaient sur des blogs anglophones et je trouvais ça dommage pour deux raisons. D’une part, les internautes non anglophones passaient à côté de tout un tas d’informations et de débats intéressants. D’autre part, certains thèmes ne se traitent pas de la même façon selon le pays où l’on se trouve : je pense notamment à l’immobilier par exemple.

Évidemment, de nombreux autres domaines m’intéressent, comme l’informatique ou la protection de l’environnement, mais je ne pense pas pouvoir apporter d’information nouvelle sur ces sujets, ni pouvoir en parler pendant des années (ce que l’on fait sur un blog !). Je me contente donc de visiter les blogs et sites d’autres auteurs, et parfois d’y prendre un rôle plus actif au travers d’un commentaire sur un article ou un autres.

– En parlant d’euros, tu gagnes de l’argent avec ton blog ? Si oui combien ? Si ce n’est pas indiscret…

– Pas grand chose pour être honnête, et encore moins depuis que j’ai décidé de retirer toute publicité de mon blog. Je crois que j’ai fait une indigestion de publicité ces derniers temps, entres tous les médias, Internet, les e-mails, les spams, etc.
Je reviens donc à l’idée de départ derrière ZeroDette.com : simplement partager ce que je découvre et apprends moi-même sur tout ce qui concerne l’argent en général. Ce n’est peut-être pas définitif, mais ça devrait tout de même durer quelques temps !

Je voudrais juste indiquer à tous ceux qui voudraient bloguer pour gagner de l’argent : c’est largement possible, surtout dans une thématique comme l’argent qui est très prisées des annonceurs, mais ça demande un investissement considérable en termes de temps.

Pour ZeroDette.com : un article = une heure en moyenne. Sans parler du travail hors articles : répondre aux commentaires, commenter sur d’autres blogs, participer à des communautés, etc. Et il y a encore la partie technique : maintenance du blog, des plugins, du thème, débogage, etc. Ce n’est pas toujours évident d’avoir plusieurs heures de disponibles chaque semaine, je pense que tu pourras le confirmer, Papa Blogueur :-)

– Je ne te le fais pas dire. Je tente au mieux d’avoir une réserve d’article toujours suffisante pour palier les semaines creuses, pour le moment, j’y arrive, parfois sur le fil du rasoir.
Pourquoi ZeroDette au fait ?

– Je voulais un nom qui marque les esprits et facile à retenir, tout en restant évidemment proche de la thématique du blog. Je suis d’avis que la plupart des dettes sont mauvaises et qu’en général il vaut mieux les éviter, contrairement à ce que la publicité voudrait nous faire croire. « Faites un emprunt pour payer vos vacances »: il n’en faut pas plus pour me faire bondir !

– Ton blog est très épuré, parfois même difficile à lire je trouve, ça manque un peu de couleur et de photos, mais c’est peut-être voulu après tout ?

– C’est drôle que tu me dises ça, parce que je le trouve toujours trop chargé et je m’efforce de le rendre au lisible que possible ! J’essaye de faire en sorte d’aller droit au but et que l’information soit disponible sans avoir à fouiller ni perdre l’attention de mon visiteur en lui présentant trop de bidules. Ce que j’appelle les « bidules », ce sont tous les plugins, widgets et autres fonctions que tout blogueur peut être tenté d’installer mais qui n’apportent pas toujours une valeur ajoutée au visiteur.

Côté images, c’est vrai que j’ai mis un peu de temps (quelques années) à en insérer dans mes articles.

Tout cela doit venir du fait que lorsque je visite moi-même un blog ou un site, je cherche de l’information, du concret, et que les décorations m’importent peu. Sauf quand elles me gênent, dans ce cas mon envie de revenir un jour sur ce site se retrouve fortement réduite.

– Où trouves-tu toutes ses infos ?

– Je fouille ! Internet offre un nombre incroyable d’informations. Malheureusement, elles ne sont pas toujours évidentes à trouver ou à interpréter. Mes articles sont souvent le fruit d’une recherche que j’ai effectuée pour moi-même et que j’ai pensé utile pour d’autres. J’essaye de recouper les informations que je trouve avec d’autres sources, dans la mesure du possible, afin de fournir un article de qualité et d’éviter les erreurs. Je vais parfois même jusquà fouiller dans les lois pour trouver des réponses à mes questions, et je peux te dire que ce n’est pas une partie de plaisir !

Même si les blogueurs ne sont pas forcément des journalistes, il me paraît important de ne pas raconter d’âneries. C’est encore plus vrai quand on parle d’argent, qui est un point délicat et sensible pour de nombreuses personnes, souvent tabou même.
Cette démarche demande évidemment du travail, de la concentration et du temps, mais le jeu en vaut la chandelle !

– Laissons tomber ton blog et parlons de toi… Quoi, quoi, comment, je veux tout savoir !

– Joker ! J’ai choisi depuis les débuts de ZeroDette.com de ne pas mêler ma vie privée à mon blog. Certains blogueur le font avec succès, mais pour ma part j’ai décidé d’offrir des informations immédiatement utiles et des outils, sans (trop) raconter ma vie :-)

Merci à toi Sylvain.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

5 comments

  1. Merci de m’avoir fait découvrir ce blog très utile en effet. Notamment le billet d’aujourd’hui sur les prix de l’immobilier. C’est un peu le coeur de mes problèmes : 2 ans que nous cherchons un appart ! Et 2 ans que nous faisons des prières devant l' »autel Friggit » !

  2. Sylvain

    Merci à toi, Franck, pour cette petite interview :-)

    @Xtinette : c’est désespérant, on est bien d’accord ! A se demander ce qui pourra freiner cette folie…

  3. Merci pour cet interview. Je viens de découvrir ce blog qui risque d’être très utile pour mes futurs projets.

    • Sylvain

      Par curiosité : quels sont tes futurs projets ?

  4. Comme tu peux le voir je possède une boutique en ligne auquel nous souhaiterions couplé un blog.

    Aucun problèmes techniques en soit pour le mettre en oeuvre mais étant déjà bien occupé pour gérer cette boutique, j’aimerai bien planifier la futur activité de ce blog afin d’éviter d’avoir un espace mort, sans vie …

    Nous aimerions éviter de tomber dans le cercle classique des blogs de boutique qui ne font que de l’auto promotion de produits à défaut d’écrire des articles intéressant sur notre passion : le café.