Le confinement que nous vivons actuellement bouleverse nos habitudes. Fini les sorties en famille, il faut trouver de quoi s’occuper, mais surtout occuper nos loulous. Et il va en falloir de l’imagination ! Si vous êtes à court d’idée, pourquoi ne pas profiter du temps partagé en famille pour vous initier au jeu d’échec ? C’est en effet l’occasion ou jamais, et vous verrez que vous allez très certainement vous prendre au jeu, et vous lancer dans des parties où la stratégie est reine !

Un peu d’histoire pour découvrir le jeu d’échec

Le jeu d’échec, que l’on retrouve sous le nom de King chess, ne remonte pas à hier, c’est peu de le dire : on a retrouvé des traces d’écrits en Inde qui remonteraient au XIe siècle avant Jésus-Christ ! Alors certes, il s’agit d’une variante du jeu d’échec que l’on connaît actuellement, mais les bases étaient là. Eléphant, char d’assaut, fantassin, cavalier, on était dans un jeu stratégique, avec toutefois une place laissée à la chance par la présence de dés. Les Perses les supprimeront d’ailleurs, et passeront le jeu en 1 contre 1, et non plus 4.

Au temps des Croisades, le jeu d’échec arrive en Europe, avec encore quelques modifications, notamment avec l’apparition du Fou et de la Dame. Les noms des pièces et quelques règles continuent à évoluer au XIVe siècle, avant que le jeu d’échec ne soit finalement uniformisé au XIXe siècle.

Les rudiments du jeu d’échec

Bien évidemment, vous allez devoir apprendre à jouer aux échecs. Ne perdez pas patience, il y a plusieurs règles, mais vous pouvez tout à fait commencer avec les bases, et découvrir au fur et à mesure les différentes techniques.

Avant toute chose, vous devez connaître le nom des pièces qui constituent un jeu d’échec, ainsi que la manière dont elles se déplacent sur le plateau. On trouve ainsi :

  • Les pions, qui avancent verticalement, d’une case à la fois, sauf au départ où ils peuvent avancer de 2 cases. Ils peuvent également se déplacer en diagonale mais uniquement pour « manger » une pièce adverse ;
  • La Tour, qui se déplace verticalement et horizontalement, sans limitation de nombre de cases. Elle ne peut pas passer par-dessus une autre pièce ;
  • Le Fou, qui lui se déplace seulement en diagonale, sans limitation de nombre de cases. Il ne peut pas non plus sauter une autre pièce ;
  • Le Cavalier, qui a un déplacement bien spécifique, en forme de « L » : deux cases horizontales, et une verticale. Il peut par contre passer au-dessus d’autres pièces ;
  • La Dame, ou la Reine pour certains, qui est une pièce très importante. Elle peut en effet se déplacer sans limitation de cases tant verticalement qu’horizontalement, et même en diagonale ;
  • Le Roi, qui est la pièce qu’on ne bouge que très peu, notamment car il ne peut se déplacer que d’une seule case, toutefois dans toutes les directions.

Les bienfaits du jeu d’échec pour petits et grands

Vous initier au jeu d’échec va déjà vous donner un challenge à relever, tout en le partageant en famille. Du coup, plutôt que d’être chacun de son côté, vous avez l’occasion de proposer une activité conviviale qui ne manquera pas de vous réunir.

Il faut également savoir que certaines études ont montré que le jeu d’échec tendait à nettement améliorer la concentration, la patience, la logique mais aussi la mémoire. Plutôt pas mal, pas vrai ? Et c’est aussi bon pour vous que pour les enfants ! Il est en effet toujours profitable de faire travailler sa santé cérébrale, à tout âge, et les échecs vont vous y aider.

De plus, les échecs ont un impact sur la confiance en soi. Si vous, ou vos enfants, réussissez à mettre l’adversaire « Echec et Mat » (le but ultime du jeu d’échec bien-sûr), vous allez ressentir une certaine fierté, c’est quasiment sûr ! C’est en effet un jeu qui demande de la réflexion, de la stratégie, et parvenir à placer son adversaire en situation d’échec est une vraie satisfaction !

Profitez de votre temps pour découvrir cette activité sans écran en famille !

Image par Adriano Gadini de Pixabay

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 comment

  1. Pingback: Il fait beau, conseils de jardinage de printemps