Si certains magasins (entre autre) permettaient l’accès à leurs clients sans masque, cette méthode est terminée à partir d’aujourd’hui. Le « masque conseillé » n’a plus lieu d’être, le port du masque devient obligatoire dans les lieux publics CLOS, sous peine d’amen de 135 euros en cas d’infraction.

Même s’il est difficile de supporter le masque avec la chaleur, cette précaution est la conséquence de nouveaux foyers de coronavirus dans différentes régions de France.

Les « Clusters » ou « Cas Groupés » ne sont pas rares, preuves que le rapprochement de la population dans les lieux clos est source de propagation du virus.

L’annonce du gouvernement avait pour date butoir le 1er août, mais les médecins sont montés au créneau et l’effet est donc immédiat à partir de ce jour. Pourquoi attendre ? Les cas se mutilplient, et cette période de vacances et propices à la propagation du virus avec un mélange de population aux 4 coins de la France.

Port du masque obligatoire dans les lieux clos publics

Si le port du masque était déjà obligatoire dans certains lieux publics (transport en commun, salles de réunion et de spectacle, cinémas, restaurants, débits de boisson, hôtels, pension de famille, salles de jeux, tous les établissements d’enseignement, centre de vacances, bibliothèques, lieux de culte, établissements sportifs couverts, musées, chapiteaux, tentes et structures, refuge de montages, gares tous types et aéroports), s’ajoute maintenant (et logiquement) à cela tous les magasins de vente, les centres commerciaux, les administrations, les banques et les marchés couverts.

Pour les entreprises, si le port du masque est obligatoire au contact du client, leur fonctionnement internet relève du droit du travail et des règlements en matière de santé au travail. Le télétravail est toujours encourager pour limiter le contact humain.

135 euros d’amende

France, Belgique et autres pays d’Europe imposent donc le port du masque. En cas de manquement à la règle, le non-respect pourrait entraîner une contravention forfaitaire de 135 euros.

Les Français (en autre) ont relâché leur vigilance ces derniers temps. C’est une grave erreur qui coûte cher. Selon les études récentes, depuis début juillet, chaque malade du Coronavirus contamine en moyenne 1,2 personnes. Alors que ce taux était sous la barre des 1 personne fin mai, début juin. Si le chiffre parait faible, multiplié par le nombre de cas en France, c’est énorme !

Le gouvernement se base sur les recommandations internationales, dont l’Organisation mondiale de la santé (OMS), et si ce volte-face ne leur fait pas gagner des points, au moins cela peut sauver des vies.

Si au début du confinement il était plus que difficile de trouver un masque, maintenant il n’y a plus aucune excuse. Il est possible d’en trouver un peu partout jetable ou lavable.

De plus, rappelons que le port du masque n’est qu’une étape dans la protection de la propagation du COVID-19, les autres gestes barrières sont aussi à respecter et entretenir dans le temps.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.