Pourquoi le gouvernement nous cache-t-il que les bébés ne dorment plus à 22 mois ?

22 moi angoisse séparation nuit

Avant question sommeil, tout allait (presque) bien. Comme Mr Grand et Mr Moyen, Melle Petite, tes débuts n’ont pas été simples et différents. On y a cru rapidement, puis désenchanté, puis à nouveau rêvé, bref, on arrivait plus ou moins à gérer en alternant d’un parent à l’autre pour pouvoir récupérer, le tout avec plusieurs rituels du couché, etc. Il fut même une période bénite dernièrement, où en quelques minutes, tu tombais de sommeil le soir venu !

Mais on n’a plus 20 ans. Après ces 3 dernières semaines de nuits hachées, y en a marre, nous voulons dormir !

Le cododo plus si fun que ça !

Il y a quelques temps, suite à une double otite, tu hurlais la nuit, tu criais, tu refusais de dormir, tu voulais « papa » puis « maman », puis « papa », puis « maman » voire les deux à la fois, non pas ses frères « veux pas » après tout, ils dorment eux, la chance !
Çà fait mal, on comprend, on prend sur nous, on patiente. On a donc ressorti la recette miracle, le cododo ! Coincé entre-nous, fixée par nos yeux bouffis, à la recherche du sommeil, la nausée de fatigue aux bord des lèvres, nous ne pouvions qu’assister à tes nuits agitées…

Nourrisson, c’était l’idéal. Le cododo résolvait beaucoup de problème. On a adoré, c’était une expérience des plus rapprochante.

Mais là à 22 mois, ton gabarit n’est plus le même, hein ! Tu as grandi, grossi, tu prends plus de place et surtout tu t’imposes et rend moi mon oreiller, y en un spécial pour toi au milieu du lit.

Mais au fait, pourquoi tu hurles encore la nuit ? T’es plus malade ! O_o

Peur du noir, opposition et angoisse de la séparation, un sommeil perturbé

Argh, et 1, et 2 et 3 zéro (le 0 c’est pour nous les parents) ! Car là tu cumules Melle Petite.

Comme un goût de déjà vu mais en pire ! Les filles seraient-elle plus sensibles que les garçons ? Aux premières vues oui…

Peur du noir : installation de 2 loupiotes, tu joues avec avant de dormir, c’est cool, au moins tu pleures plus et cela te rassures.

Opposition : on te rassure, on te montre que tes frères aussi font dodo. Merci à vous les gars, vous êtes de bons comédiens, et oui, ils sont plus grands, ils se couchent un poil plus tard. Cela marche, enfin pour l’instant.

Angoisse de séparation : le pire, c’est l’âge, c’est comme ça, faut faire avec… et c’est tout ?

Naaaaaaaaan ! Cadeau bonux, tu viens de passer en mode oreiller + couette ! Fini la gigoteuse. Tu vois, tu es grande, tu aimes ? Génial. Un lit de grand aussi ? Euh, patiente encore un peu louloutte, hien !

On te coach sur l’heure du coucher, on change le rituel du coucher, on te dit au revoir avant de partir… non ça marche pas, tu pleures de plus belle. Bon, gros effort, on reste jusqu’à ce que tu t’endormes, en mode berceuse et câlin associés. Ouf, c’est bon tu respires du sommeil du juste, je peux partir coucher les 2 autres avec Madame Maman.

Pour la petite histoire, en journée c’est « maaammaaannn », le soir c’est « pppaaappaaa » (et les 2 autres aussi, sigh !), chacun son tour en somme ! mdr

Dors, dors, dors, laisse dormir ton papa !

Et ta maman en passant car, même si maintenant le soir cela va mieux (ouf), la nuit, ce n’est pas encore gagné, loin de là !

Car ton heure c’est 1h30/2h30 du matin chaque jour depuis 3 semaines !

Réveillé d’un coup d’un seul, j’entends tes hurlements « Paaaaaaaaaaaaapaaaaaaaaaaaaa ! Paaaaaaaaaaapppppppppaaaaaa ! ». J’en stress à force, d’ailleurs, un oeil sur le réveil je me demande quand tu vas crier. Pas cette nuit ? 2h40, tu es retard Melle Petite ! mdr

En mode trémolo dans ta petite voix (beaucoup moins mignonne tout à coup), en mode colère, en mode de désespoir, d’angoisse, de plainte, de soupir, enrouée, furieuse, tout le répertoire de la comédie française y passe. Un petit coup de « maman » si papa ne vient pas assez vite avant de reprendre un « ppaaaapppaaaaa » en hurlant quitte à réveiller ton frère au même étage (dur à gérer). Y a pas que du faux, tu n’est pas bien et tu le fais sentir, on voudrait juste, nous, récupérer pour le reste de la journée.

Et là c’est rebelotte, recoucher la petiote, câlins + histoire (je vous raconte pas ma tronche) et attente du sacro-saint dodo !

Ou… cododo ! Et on repart au point décrit au-dessus.

Le choix est simple, ou alors je passe une heure à le recoucher les pieds sur le plancher froid, debout à la regarder s’endormir après avoir joué 15 minutes avec ses loupiotes, ou je la prend avec nous et là, c’est le reste de la nuit qui est pourrie. Dans les deux cas je perd mais comme on t’aime, même si on râle, on sait qu’un jour ça passera.

Ce qui me rassure, c’est que nous ne sommes pas les seuls dans cette mouise. L’autre jour sur Facebook, j’exposais mon cas, et là, plusieurs mamans se soulagent « c’est pareil chez nous » idem chez un autre papa blogueur ! Je vous le dit, c’est un complot du gouvernement pour nous fatiguer et ainsi ne pas pouvoir faire attention à leur agissement sur d’autres points plus importants ! mdr

Rassurez-moi encore, vous avez vécu la même chose, même un tout petite peu, non ? 😉

 

Crédit photo : http://www.sxc.hu

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

37 comments

  1. chantrel

    Lol et pas qu’un peu au secours !!!!!! lol

    -2
    • Papa Blogueur

      tu plussoies ? lol

    • Papa Blogueur

      oui un peu comme moi sans les autres à côté

  2. Anne-Laure

    J’en reviens pas de la chance que j’ai. Mes enfants ont tous les 2 fait leurs nuits à 2/3 mois et depuis ils dorment !!!!! (et ils sont 2 et 3,5 ans)
    Alors on a pas de grasse matinée mais on a nos soirées. Ils font 20h–>7h.
    Pas de réveils nocturnes, ou alors très rarement et très rapides.
    Oui je sais, je suis détestable :p

    • Papa Blogueur

      c’est pas toujours comme ça à la maison, mais là comment dire, c’est fatiguant

  3. datura

    ben ici depuis ma deuxieme je ne sais plus ce que c’est les nuit tranquille d’une trait
    car numeroo 2 et 3 font des terreurs nosturnes et quand ce ne sont pas les terreurs nosture c’est les bronche de numero 3 et 4 qui nous laisse pas dormir
    donc je compatis

  4. J’ai bien ri en te lisant ! (même si c’est pas du tout drôle cette histoire de nuit hâchée…)
    Ici ça a été l’inverse, des nuits pourries pour la première jusqu’à 10 mois, et depuis, nickel. Pour la deuxième, nuits pourries jusqu’à 18 mois ! toujours de bonnes excuses: le bruit de la rue, elle a faim, elle a soif, elle a chaud, elle dort dans notre chambre alors elle a envie de nous dire un bonjour nocturne, elle a le nez bouché/qui coule, elle a une trachéite la pôvre… A partir du moment où on a déménagé, elle a dormi, du jour au lendemain !
    Bon courage, comme tu dis, ça passera 😉

    • Papa Blogueur

      plus petites aussi on a eu nos périodes, mais bon, en étant nourrisson, on comprends et on gère, plus grands, ses frères ne nous ont pas habitué à ça !

  5. Chipie75

    Bonjour Papa blogeur,
    Nous sommes en plein dedans ces derniers jours avec notre loupiot de 3 ans. La veilleuse + la lumière de la salle de bain et nous retrouvons toutes les peluches dans le lit! Pas rassuré du tout Le loupiot! Nous aimerions en discuter avec lui mais à 3 ans, c’est un tit peu dur dur pour lui de rester sur le même sujet plus de 5 mn 😉

    • Papa Blogueur

      ah oui j’avais oublié ça les peluches, elle va piquer le chien en peluche de son frère, qui lui repique dès qu’il s’aperçoit qu’il est dans son lit, guéguerre inter-chambre lol

  6. Christian de Destresse Marketing

    Salut Franck,

    Ton article m’a bien fait marrer.

    Nous, on a donné, la dernière a 18 ans mais il lui arrive encore de venir dormir dans notre chambre les soirs de grosses angoisses!

    On est des parents modernes 😀

    Et puis, nous sommes devenus grands-parents.

    Là, on a de nouveau bien rigolé en entendant notre fils dire qu’il était crevé.

    Puis évidemment vint le jour « tu peux pas garder le petit samedi pour la nuit »…Et ça fait trois mois qu’on a recommencé le cododo un jour par semaine et qu’on met tout le dimanche après-midi pour se remettre, parce qu’effectivement, à un an maintenant, il ne fait toujours pas ses nuits!

    Il tient pas de son père! Mais j’espère que ça va changer et que le gouvernement belge n’a pas aussi l’idée d’ourdir un complot pour empêcher les grands-parents de passer des week-end tranquilles.

    @+
    Christian.

    P.S.: je dois à nos enfants de dire qu’ils nous ont bien fichu la paix bébés…et s’ils pouvaient recommencer maintenant, ça me ferait bien plaisir.

    • Papa Blogueur

      a 18 ans venir dormir avec vous ? ça doit prendre de la place tout ça lol

      -1
  7. agnes

    Bonjour,

    Bon alors pour Camille, qui a aujourd’hui 17 ans et demi, elle a fait ses nuits à 1 mois, pile poil ! A de la bonne vraie nuit du style 19 h 30 – 8 h du matin, un vrai bonheur ! Ca s’est un peu gâté vers 10 mois (le fameux passage fatidique de la mise en place de la pensée symbolique, kezako : c’est que le bambin s’aperçoit qu’il n’est plus la chaise sur lequel il est assis ou que son papa n’est pas son bras droit et sa maman pas sa jambe gauche. Du coup dans leur petit cerveau, les enfants savent mettre des noms sur les objets !). Donc je disais que là, notre Mistinguett nous a fait des terreurs nocturnes. C’est le truc effroyable parce qu’en fait, on a l’impression que la môme est éveillée, mais pas du tout. Alors si on s’approche tendrement pour sauver l’enfant de son cauchemar, on a tout faux ! On est à ses yeux un monstre parmi tous ceux qui sont déjà en train de l’agresser. On a été bon pour trois séances avec une pédopsy, et c’est rentré dans l’ordre, tellement bien que c’est devenue la championne du dodo !

    Puis Tom est arrivé (il va avoir 13 ans en juillet). Et là, ben si j’avais su, j’aurai pas venu !!! Deux ans et demi qu’ça a duré ! On a tout essayé, l’introduction de la couette, le changement de lit pour être comme sa grande sœur, le cododo, le changement de chambre : on était au RDC, lui au 1er, on a migré pendant un temps dans la chambre d’à côté. C’était carrément pire. On a même tenté le NOPRON, beurk ! Ca a fait l’effet inverse parce qu’au bout de 2 mois d’ingurgitation de ce somnifère à bébé, ben il a développé une résistance.
    Alors un jour, notre pédiatre nous a dit : « il ne me reste qu’une solution : soit je vous prescris du NOPRON pour vous soit des boules Quies, au choix ! »… On a pris les bouchons d’oreilles et ça a marché !
    Bon après, à 4 ans, p’tit Tom a été opéré des amygdales ainsi que des végétations. Et l’ORL nous a dit que vu la taille des machins, y’avait peut-être une explication à ses nuits si agitées d’avant…

    Ensuite, je crois sincèrement que le sommeil d’un enfant varie selon la saison à laquelle il est né… J’ai observé ça sur un bon échantillonnage autour de moi. Les enfants d’été ont tendance à moins dormir que les enfants d’hiver…

    Bonne journée,

    Agnès

    • Papa Blogueur

      oui les amygdales n’aident pas à dormir, pour mon grand de 7 ans et demi, on a du l’opérer très tôt des végétations, puis amygdales plus tard pour qu’il dorme mieux

  8. Je compatis vraiment! Je n’ai pas encore d’enfants mais je constate les difficultés avec ma nièce ! C’est vraiment dur d’endormir les enfants certains soirs ! ZAprès il faut trouver des petites techniques et des astuces pour y arrriver.

  9. Viollette

    Notre Simon dort généralement plutôt bien, heureusement car c’est vrai que le cododo à 2 ans c’est la galère : il prenait déjà toute la place à 3 mois, sur le dos, les bras ouverts, maintenant il vire la couette, il la reprend, réclame son nounours, s’en débarrasse… Bref, s’il m’arrive de faire avec quand il est plus de 5h du matin, plus tôt je fais différemment. Déjà, quand il chougne, je ne le prends pas dans mes bras car ça le réveille, il m’a fallu du temps pour le comprendre mais maintenant, je lui remets sa couette, je lui caresse la joue et l’oreille. Et parfois aussi, quand je comprends qu’il ne va pas replonger complètement, ou s’il est déjà debout dans son lit quand j’arrive, je vais chercher la couette de secours, je m’allonge près de son lit et je lui tiens la main. Moyennement confortable, ça me permet au moins de ne pas prendre froid, le temps qu’il se rendorme. Selon mon état, je m’assoupis parfois !

    • Papa Blogueur

      Melle Petite se met debout en hurlant, donc là c’est totale réveillée ! lol

  10. On a connu ça aussi au même age… et c’est passé au bout de 2 mois…
    J’avais écrit un article un peu désespéré d’ailleurs !

    bon courage à vous ! le manque de sommeil n’est pas toujours facile à gérer…

    • Papa Blogueur

      j’irais le lire dès que possible, merci pour ce lien

  11. eco@bien être

    Salut,
    J’aime bien la façon que tu as utilisée pour poser le problème, c’était simple et rigolo. Il faut penser aussi aux frères et sœurs qui peuvent plus dormir si le bébé commence sa symphonie la nuit ni se concentrer pour les études, j’étais l’un des ces frères qui a souffert lorsque mon frère était petit.

  12. apprentiesuperwoman

    Ah Ah! Moi je ris, je me gausse, je me moque… tant que je peux… car dans quelques mois…j’adhère au club. Pour l’instant je savoure 🙂

  13. Alexou

    C’est tellement bien raconter…. j’en ris… j’en pleure ! (oui les papas qui cause comme ça , ça me fait de l’effet 😉 )
    Chez Moi c’est MAMAN seulement de devoir se taper le parquet froid la nuit lors des pleures ou que directement j’entends hurler MMaaaamaaaann ! Bon mon bonhomme ( 8 ans maintenant ) n’a pas fait ses nuits (avant 2 ans…. ( j étaie seule a l’époque..vive le solo… on ne peux même pas passer ses nerfs sur le conjoint quand on a fait une mauvaise nuit 😉 ! ) et ensuite… que de bons et gros dodos et même des sieste de 3h l’aprés midi! Alléuia !. Donc pour ma mini puce ( 2 ans 1/2 ) j’avais préparer le coup en mettant un fauteuil pour les nuits mouvementer dans sa chambre… elle a fait ses nuit a 2 mois!…. mais depuis 1 an… c’est maman qui revoit les même frayeurs nocturne la nuit , les pleures , hurlement.. parfois elle se rendort seule ( mais en ayant bien réveillée maman avant ! faut pas que je perde le rythme !) et parfois non !
    Enfin bref ! j’ai toujours pas trouver de solutions , moi mes 2 loulous n’ont jamais voulu dormir dans le lit avec nous ! ils jouent , chahutent mais ne dorment pas ! donc parfois c’est 4-5 fois a me lever le nuit et ça commence généralement vers 00h30 … jusqu’à 5h .. où là elle tombent de fatigue forcément ! Mais toujours par période… elle peut me laisser 2-3 mois de répit et rebelotte!
    Dans 2 mois elle a son lit… je sens qu’on va s’amuser !!
    Merci pour cet article drôle et réconfortant ! OUI nous ne sommes pas seul(e)s !!!
    et surtout Bon courage pour ses nuits mouvementés !

    • Papa Blogueur

      merci pour ce moment de partage, bon courage à toi aussi

  14. favouille

    Bonsoir, je découvre ton blog et cet article me parle !!
    Crapule n°1 (bébé d’été) a fait ses nuits à 7 semaines et nickel jusqu’à ses 20-22 mois à peu près. Elle est devenue grande soeur à 17 mois, ceci expliquant peut être cela. Ce qui a été radical c’est de passer au lit de grande pour ses 2 ans, du jour au lendemain plus de comédie pour se coucher et plus de réveil nocturne..
    Crapule n°2 (bébé d’hiver), c’est plus compliqué, nuit à 12 semaines mais sommeil léger et endormissement très compliqué, obligé d’être bercée dans la poussette et attendre un bon moment avant de la transférer dans son lit sous peine de réveil et de recommencer depuis le début…..Et pour les réveils nocturnes même combat….
    Aujourd’hui à 4 ans, ses endormissements sont toujours très longs (1h à 2h !!!), si elle se réveille la nuit et se remet la musique (parfois c’est une vrai discothèque dans sa chambre !!). Et plus de sieste à la maison alors qu’à l’école elle la fait…..
    Bon courage !

    • c’est prévu le lit de grand pour ses 2 ans, le couché va mieux pour nous, mais la nuit elle hurle encore et 1 fois sur 2 ça se termine en cododo, avec les ronflements, la puce qui bouge tout le temps, etc. Cela casse notre sommeil.

      • favouille

        le cododo était possible avec n°1 et impossible avec n°2 (et c’est toujours vrai !), n°2 étant branché sur le 380V 24h/24 !!!!

  15. candice

    allez courage ! Je viens de vivre ça….
    Mon grand, qui a aujourd’hui 26 mois, nous a fait ça pendant 3 mois. Nous n’avions jamais eu aucun problème de dodo ou de coucher, il s’endormait en 5 min et dormait 12 heures d’affilée sans que nous l’entendions. Puis à 23 mois, l’horreur !!!! (Je dois préciser que j’étais enceinte d’un deuxième petit garçon). Mon grand a commencé à faire des scènes pour se coucher, une fois dans le lit son petit cinéma durait une bonne heure avant qu’il ne tombe de fatigue : il lui fallait une veilleuse musicale et lumineuse, une veilleuse juste lumineuse, la porte de sa chambre ouverte et la lumière du couloir allumée. Il nous faisait remonté 5 à 10 fois le voir…. Et la nuit, réveil toutes les heures à partir de 00h30…la misère ! sans compter que l’après midi pour la sieste c’était le même cinéma….
    Et miracle, depuis un mois tout est presque rentré dans l’ordre.
    Pendant cette période difficile, nous avons installé un matelas par terre dans sa chambre car nous ne voulions pas le prendre dans notre lit. Nous avons donc alterné les nuits : un coup papa sur le matelas, un coup maman, et même un coup mamie. Déjà il se réveillait moins, mais quand même : il avait besoin de se réveiller pour vérifier si quelqu’un était près de lui ( par contre il n’y avait plus de larmes, juste besoin qu’on le recouche et qu’on lui dise de faire dodo).
    Et puis bébé numéro 2 est arrivé et nous avons décidé que tout devait rentrer dans l’ordre car il n’était tout simplement pas possible de subir 2 bébés qui ne font pas leur nuit (le papa travaille de nuit, donc maman ne peut pas se couper en deux !).De retour de la maternité, je couche mon grand. Il me fait voir que le matelas à côté de son lit a disparu…aïe aïe aïe… et puis non, je la joue tranquille : « mamie est partie avec le matelas, y en a plus ! papa et maman dorment dans leur chambre! » et miracle….il s’est couché s

    • pas mal l’idée du matelas, mais bon pas la place donc pas possible, mais le cododo on aime sauf quand ça gigote dans tous les sens mdr

  16. candice

    sans rien dire, et a passé une nuit formidable !!!!!
    Maintenant, à 26 mois, il se réveille une fois, je pense surtout pour voir si on continue à venir le voir malgré le bébé, et se rendort tout aussi vite….
    courage !!!!

  17. kategriss@maman le tuto

    De notre côté Fiston a du dormir vers… 4-5 mois, en fait je ne me souviens plus car à force, on avait une routine avec dernier biberon à 20h-21h puis réveil vers 2-4h puis biberon à 8h. Et comme il se rendormait presque tout de suite 9 fois sur 10, ça allait.
    Depuis il dort d’une traite de 21h à 7h-8h.

    Par contre, c’est la journée que c’est devenu un peu plus « tendu » car vu qu’il est sur un lit au sol, souvent il préfère jouer. Donc il ne dort jamais quand je le « couche ». Mais souvent une à deux heures plus tard. Mais bon, du moment qu’il dort un peu.
    Car certains jours il fait aussi pas mal la foire et il dort une heure seulement dans la journée, dur ! Enfin surtout pour moi qui essaie de bosser à côté.

  18. Anne M.

    Bonjour,
    étant moi-même (enfin, mon fils de 22 mois…) dans cette phase je-hurle-dès-que-tu-passes-le-seuil-de-ma-porte, j’aimerai savoir comment vous vous en êtes sortis…
    Merci !

    • Ouch, ça date!
      A part la patience, la discussion, les câlins, un rituel aussi établi entre-vous, histoire du soir, câlins, bisous, puis veilleuse (doudou lumineux aussi), puis dodo, voire même 30 secondes devant la porte avant de partir. Surtout ne pas s’énerver sur le coco, au pire détruire un coussin à lui taper dessus, ça soulage ! Et puis tu n’es pas seule, il faut aussi que papa s’y prête si ce n’est pas déjà fait.

    • et sinon, c’est rester longtemps avec ma fille, ensuite les enfants grandissent et acceptent d’être tout seule le soir pour faire dodo sans papa et maman.

Centre de préférences de confidentialité

Nécessaire

Les cookies nécessaires au bon fonctionnement du site.

_cfduid, CookieConsent, csrftoken

Marketing

Receuilles des données anonymes dans le but d'afficher des annonces publicitaires ciblées.

a, ab, bsw_sync, c, ck1, CMDD, CMID, CMPRO, CMPS, SMSC, SMST, collect, CONSENT, dpixel, drtn#, DSID, everest_g_v2, everest_session_v2, gglck, gi_u, GPS, i, id, IDE, impression.php/#, khaos, mc, mdata, mid, na_id, na_tc, NID, pd, PREF, r/collect, rlas3, rtn1-z, rur, s, TDCPM, TDID, test_cookie, tuuid, tuuid_lu, u, urlgen, uuid, uuidc, VISITOR_INFO1_LIVE, YSC

Statistiques

Ceux-ci sont utilisés pour suivre l'interaction de l'utilisateur et détecter les problèmes potentiels. Ceux-ci nous aident à améliorer nos services en fournissant des données analytiques sur la façon dont les utilisateurs utilisent ce site.

_ga, _gat, gid, _pinterest_cm, d

Autre

Balise script

b30msc, bsc, btc, cookie_notice_accepted, dp, google_experiment_mod, google_pub_config, History.store, id, mdata, o2switch-PowerBoost-Protect, sc_is_visitor_unique, sc_medium_source