Mercredi 6 avril, 15h38

Cet article fait référence à la Croisée des Blogs que l’organise ce mois-ci (https://www.papa-blogueur.fr/festival-a-la-croisee-des-blogs-prenons-nous-assez-de-temps-pour-soi).

De nos jours c’est souvent métro / boulot / dodo. On regrette nos années estudiantines où les vacances se comptaient en mois et le temps libre en heure par jour !

Marié, père de famille, salarié et blogueur, avoir du temps pour soi c’est un peu comme chercher après une aiguille dans une botte de foin. Mais pourtant… cela dépend en fait de la définition que nous donnons au sujet « prenons-nous assez de temps pour soi« .

Parle-t-on alors du temps « rien qu’à soi où l’on peut faire ce qu’on veut » (dans la limite du raisonnable) ou simplement des moments où l’on est heureux ?

Depuis que j’ai lancé cette édition de la Croisée des blogs, je me suis interrogé. Allais-je lister tous mes petits moments intimes dans une journée où je suis seul (les pauses toilettes ne sont pas prises en compte mdr), ou simplement les moments où je suis heureux même si je ne suis pas seul ?

J’écris cet article ce mercredi 6 avril alors que ma femme fait une pause dodo (gros bidon oblige), le plus petit est à la sieste et le plus grand jouit du soleil dans le jardin. Là, oui ce temps est rien qu’à moi, je suis seul, et pourtant je fais quoi ? Je rédige un article pour mon blog. Est-ce réellement du temps pour moi ? A vous de me répondre…

Par contre, depuis ce matin (vive le 80% !), j’ai passé une super journée. Réveil au-delà de l’heure habituelle, piscine en famille, puis restaurant (ça creuse de nager mdr), petite ballade rapide et retour à la maison. Ensuite jeu avec le plus grand à la Wii. Maintenant je passe tout de même à la phase corvées et autres obligations, pas trop le choix.

A lire aussi :  Interview de la blogueuse Adeline de saperlipopettezutetmercredi

Pour en revenir à cette marinée, je n’ai pas été seul dans ces moments, pourtant je ne me suis pas ennuyé, je n’ai pas eu de complexe à en jouir ni de sentiment de honte parce que je ne faisais pas de corvée, de bricolage ou autre. Pourquoi ? J’étais tout simplement heureux et satisfait. Je profitais de ces moments en famille pour moi-même aussi, je jouissais pleinement du congés parental en tant que congés parental, c’est à dire s’occuper de ma famille ! Pas d’obligations, pas de chef sur le dos, pas de courses urgentes, etc. Rien pour me soustraire à ces moments pour moi !

Bien entendu, je ne dénigre pas les instants égoïstes où je lis dans mon coin pendant que les autres sont occupés, les soirées où je suis seul dans le salon, le PC sur le genoux, à bosser sur Papa Blogueur ou à regarder un film seul. Des moments comme ceux-là il en faut autant pour l’un que pour l’autre. Juste afin d’avoir son jardon secret mais surtout de pouvoir souffler, jouir de ce que l’on aime sans l’imposer aux autres, d’être dans sa bulle, être à l’écoute de soi.

Edit : Mercredi 6 avril, 20h21

Ce qu’il y a de bien avec les articles planifiés, c’est qu’à loisir on peut y revenir avant publication.

Vers 17h30, je me suis rendu à la pharmacie, puis la boulangerie. J’ai repensé à cet article et en chemin je me suis demandé ceci :
« Pourquoi ne pas profiter de ces petits moments « seuls » mais de « corvée » pour qu’ils ne soient plus une corvée ? »

A lire aussi :  Google lance Panda 4.1 : l'importance du contenu de qualité et régulier

J’étais fatigué, je n’avais pas envie de sortir, mais bon pas trop le choix. Mais durant toute la route (à pied ! ;-D), j’ai réfléchi. Et j’ai affiché un beau sourire tout le long de la route (c’est tellement plus gai pour les autres). J’ai même sorti mon livre de ma poche pour en lire quelques pages (j’adore ça en marchant).

En bref, ce que je veux dire, c’est que ces « moments à soi », c’est nous qui les créons. N’attendons pas d’être dans le calme, seul, affalé dans un canapé plus ou moins confortable pour penser à soi. Si on prend sa vie en main, on peut en faire quelque chose de personnel dont on sera fier. A défaut, au moins, on utilise de manière intelligente ce temps « perdu ».

Et vous, comment définissez-vous ces moments à vous ?

Envoi
User Review
( votes)

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles