disney land resort florida

L’autre jour en discutant avec un collègue, nous parlions de nos premiers voyages à l’étranger. Il y a certes mon voyage de noces à l’Ile Maurice en  2004 mais plus loin dans ma jeunesse, nous avons eu la chance de gagner un voyage aux Etats-Unis, j’avais 15 ans, grâce à mon frère et à DisneyLand Resort Floride ! #DisneySocialClub

2012-foucault-12[1]

C’était à l’époque de l’émission présentée par Jean-Pierre Foucault, le dimanche en fin d’après-midi sur Tf1, vous vous souvenez cela s’appelait « Disney Parade » (années 90). A la fin, il y avait toujours un tirage au sort d’une carte postale envoyée par un téléspectateur et ce dimanche là d’hiver… ce fut celle que mon frère avait insisté à envoyer quelques temps plus tôt, il avait 6 ans ! Voir son nom de famille défiler en bas de l’écran cathodique, c’est magique, suivit par les coups de téléphones des amis et de la famille, grande nostalgie !

De fils en aiguille, je vous passe les étapes, nous voici à l’aéroport, seul soucis, garer la voiture ! Ce n’est pas comme maintenant avec tous les services de gardiennage de voiture à l’aéroport d’Orly. On finit pas la laisser chez des amis et nous voilà partis 1 semaine tous frais payés (ou presque) au pays magique de l’Oncle Sam.

Le voyage en avion à l’époque était déjà bien différent de notre voyage de noces, une seule télé au plafond dans l’allée centrale, etc. Je n’ose pas imaginer en 2014, il faudrait demander à ma camarade blogueuse Isabelle Flying Mama ! 😀

Sur place, location de voiture, attention boîte automatique, ça n’a pas fait peur à mon père et direction (pas facile sans GPS) à l’hôtel. Le truc typique américain en U, 2 étages et piscine centrale, magasin de souvenirs, etc. Le tout sur le côté d’une route centrale d’un petit patelin à quelques embrasures des parcs d’attractions de la Floride.

A lire aussi :  La réalité virtuelle à moindre prix pendant les vacances de la Toussaint chez MindOut Lille !

3881941313_9ecbc6a389_o[1]

Le Disney World Resort Florida, ça fait rêver, surtout qu’il n’y avait pas encore celui de Paris à l’époque et avoir la chance de faire partie de ces touristes visitant de parc mythique, c’est comment dire HOuaaaaaAAAaaa ! Dommage que je n’ai plus les photos (pas d’APN à l’époque), c’est parti quelque part dans un album traînant surement chez mon frère ou ma soeur. D’ailleurs, la plupart étaient en diapositives, donc pas forcément facile de transcrire ça pour mon blog ! mdr

Là-bas tout est grand, gros aussi (c’est pas une légende), les boissons proposées alors c’était quasi toutes gazeuses et sucrées (coca, sprite, etc) et rarement de l’eau et au minimum 1/2 litres, pas génial pour se désaltérer sous un soleil torride, je préfère de l’eau, même chaude !

Je n’arrive pas à faire le comparatif avec DisneyLand Resort Paris. Chacun a ses atouts, ses charmes et ses inconvénients, surtout que je parle de souvenirs d’un ado de 15 ans. Mais dans le fond c’est dans le même esprit, autant dans les attractions, les décors, la magie Disney, et entre la visites des parcs, les pauses piscines en rentrant, sans oublier les magasins de souvenirs, les soirées à thème dans des pseudo ranch à spectacle logoté Disney, ce fut extrêmement magique et fatiguant en même temps.

aircraft-22745_640[1]

Je me suis endormi au voyage du retour dans l’avion, quasi pas vu le voyage, réception de la voiture, compte-rendu avec des yeux envieux de nos amis et retour ensuite à une vie tranquille de petit français qui retournait au collège avec, pour une fois dans sa vie, la vantardises d’avoir fait un voyage « grandiose » par rapport aux copains ayant l’habitude des destinations étrangères (nous faisions habituellement du camping nous). ;-D

A lire aussi :  Sortir entre potes à l'étranger

Merci de m’avoir suivi dans ces souvenirs nostalgiques quelques peu éphémères de mon enfance.

a-p

Envoi
User Review
( votes)

Étiqueté dans :

, , ,

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles