buzzoole code

Le taux d’engagement d’Instagram détruit par la publicité démultipliée

Si vous avez constaté une baisse de vos “Like” sur Instagram c’est logique ! En cause, une saturation naturelle aux vues du nombre croissant d’inscrit et surtout l’apparition (sur-optimisée ?) de la publicité sur ce réseau social en image.

Suite à quelques lectures sur la Toile dernièrement et des discussions intéressantes sur Twitter, je me suis mis en quête d’informations supplémentaires.

Baisse de la visibilité organique et du taux d’engagement

Les posts ont moins d’engagement, l’arrivée de nouveaux fans est en baisse constante, c’est ce qui ressort d’une étude de Quintly publié en octobre 2015.

En effet, Instagram arriverait à un palier utilisateur/utilisation. Une saturation naturelle qui n’explique pas la baisse subite en ce début d’année des intéractions et de l’engagement sur le réseau social lié à Facebook.

La cause la plus probable : la création de l’Espace Business en fin d’année 2015 pour rentabiliser Instagram. 

Trop de publicité tue la publicité ?

Le site Locowise, spécialiste dans les analyses de médias sociaux, tente de mettre les choses aux clairs.

Il a mis ligne récemment une étude intitulée : “Facebook Is Killing Instagram Engagement With The Advertising Ramp Up” résumant assez bien la situation.

Pour résumer, la politique publicitaire du réseau social de Mark Zuckerberg (Facebook Ads), appliquée à Instagram pourrit son taux d’engagement !

Cette étude basée sur 2500 comptes démontre une baisse de 66,07% d’engagement sur 10 mois, dont 12% sur janvier 2016 !

resource-ig-fb-eng-engagement[1]

Le nombre de publicité ne cesse d’augmenter pour rentabiliser le retour sur investissement. Cela agace les utilisateurs, surtout que la durée des vidéos a été multipliée aussi (de 15 sec à 60 sec) !

Locowise estime qu’Instagram atteindra 520 millions d’utilisateurs actifs fin 2016, générant une estimation de 2 milliards de dollars de revenus en fin d’année. Facebook l’a bien compris, Instagram est une poule aux oeufs d’or !

Satisfait de la croissance de la publicité (13 fois plus qu’il y a 5 mois), les annonceurs du 1er réseau social migre sur le second et duplique leur campagne automatiquement, le tout sans consulter ou écouter l’avis des Instagramers.

Instagram est-il mort pour autant ?

Que nenni ! Par rapport à Twitter et Facebook, malgrè sa baisse, il a encore le meilleur taux d’engagement : 0,95% des fans, contre 0,46% pour FB et 0,09% pour TW (selon Locowise).

D’ailleurs en janvier dernier, Instagram a observé sa plus grande croissance (0,37%) par rapport aux mois précédents (0,16% pour Facebook et 0,11% pout Twitter).

resource-ig-fb-eng-followers[1]

 

Mais la sonnette d’alarme est tirée ! Si la publicité reste aussi intrusive et prononcée, cela risque de lasser les utilisateurs malgré l’accroissement constant de ceux-ci sur le réseau social.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply