Les causes de sécheresse oculaire sont multiples et varient d’une individu à l’autre. Je ne connais même pas les raisons de ma Meibomite. O_o

Suite à quelques retours sur mes précédents articles sur les yeux secs, j’en profite pour vous expliquer tout ce qui tourne autour de ce fléau vraiment irritant, dans tous les sens du terme.

Si cela peut vous aider à votre tour, car suite à mes recherche sur la Toile, je constate que je ne suis pas le seul dans ce cas.

Le test de mesure du temps de rupture de film lacrymal est conseillé pour vérifier si le patient est atteint de sécheresse oculaire.

Test de Break-up time (BUT) ou mesure du temps de rupture du film lacrymal

Les ophtalmologistes utilisent couramment le test de BUT. Ce test permet d’apporter des informations sur la qualité du film lacrymal et sa capacité de bien mouiller et protéger la surface de l’oeil.

Test de Break-up time en vidéo :

L’ophtalmologiste, ou tout autre professionnel, guidera un peu de colorant de couleur jaunâtre de fluorescine au bas de l’oeil, dans le but de le mélanger au film lacrymal.

Le patient ne devra pas cligner des yeux et garder grands ouverts (oui c’est dur, on a tellement envie de la faire). Au fur et à mesure du temps, le film lacrymal va s’amincir et des endroits secs vont commencer à apparaître au professionnel sur la surface oculaire, grâce à une lumière bleue.

Celui-ci comptera le temps (en seconde) qui s’écoulent entre le dernier clignement des yeux et l’apparition des premières zones sèches. Le médecin pourra répéter à plusieurs reprises le test afin d’en tirer une moyenne fiable.

L’apparition de tâches noires indique que le film lacrymal est en train de sécher. En général, la rupture de film lacrymal de moins de 10 secondes indique potentiellement une sécheresse oculaire.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply