Si vous avez vu le film, passez directement aux livres ! Personnellement la version cinéma est un raté de plus dans les adaptations de romans à gros succès. Ce n’est peut-être que mon avis, mais le seul et unique film d’horreur avec un requin est « Les dents de la Mer » de Steven Spielberg ». Mais question romande de fiction, Steve Alten n’a rien à envier aux plus grands de la littérature de frisson, au contraire !

  • Collection : FANTASY
  • Langue : Français
  • Broché: 440 pages
  • Editeur : PYGMALION (29 mai 2019)
  • Dimensions du produit: 24,1 x 2,8 x 15,3 cm

Résumé :
Quatre ans après l’incident de la fosse des Mariannes qui a libéré un spécimen de Carcharodon megalodon, le plus gros et le plus féroce prédateur de toute l’histoire, Jonas Taylor veille aujourd’hui sur la progéniture survivante de la créature à l’Institut Tanaka. Profondément endetté, son dirigeant, Masao Tanaka, s »est tourné vers un milliardaire excentrique pour l’aider à maintenir l’établissement à flot, mais à quel prix?

Enlisé dans un enchevêtrement de mensonges, en proie aux cauchemars, Taylor doit à nouveau faire face aux monstres qui hantent ses nuits. Seulement, cette fois, ce ne sont pas seulement les requins qu’il doit surveiller..

Mon avis sur MEG 2 : la Fosse de Steve Alten

C’est un livre très documenté très rapide à lire, enfin pas au nombre de pages mais avec intêré surtout.
Le roman fait bien suite au premier opus, toujours avec les mêmes personnages mais quelques temps plus tard. Ils ont évolué mais pas seulement eux, le mégalodon femelle aussi…

La littérature romancière de qualité de monstres n’est pas folichonne, et forcément MEG offre un souffle nouveau dans ce genre littéraire. Dommage que la version cinéma a plutôt été orienté dans le mode spectacle blockbuster à sensation.

A savoir que l’auteur a écrit plusieurs suites (6 déjà publiés, un septième pour cet été 2019 en version anglaise, of course) mais pour ceux qui ne maîtrise pas la langue de Shakespeare, il faudra attendre leur version française pour connaître la suite des aventures de Jonas, ce paléobiologie atteint du syndrome de la culpabilité du survivant, et des monstres marins venus d’un autre temps.

Steve Alten sait nous mettre dans l’angoisse, nous montrer ce qui fait peur, mettre ses héros dans des situations pas possibles. On serait prêt à leur dire « non pas par là tu sais que c’est un piège » ou « tu vas te faire prendre ou mourir si tu continues », et pourtant les personnages de MEG 2 le font rien que pour nous narguer ! Mais aussi parce que sans cela, le roman n’aurait plus de suspens, autant aller voir un téléfilm Netflix dans son canapé.

{Livre reçu ne test par Pygmalion}

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.