badge vendeuses lingerie suède coup de gueule

Un badge apposé sur la large poitrine de ce fier technicien accompagné de son chef de service, celui-ci sonne d’un doigt allègre à la porte d’une entreprise parisienne.

Une employée venant les accueillir ouvre alors de grands yeux devant les badges de ces messieurs. Le jeune arborant fièrement un « Rocco, 24 cm, réparateur de photocopieuse », sur celui de son chef « Jean-Paul, 13.3 cm, chef de service ».

Le sourire qui se marqua sur son visage fut indéfinissable, moqueur, envieux triste, glacé ? Personne ne le saura…

Ne riez pas, aimeriez-vous êtes catalogué sur vos mensurations ?

Ce délire est tiré d’une histoire vraie ! Certains chefs d’entreprise sous couvert de vendre un max de lingerie ont obligé leur vendeuses à porter des badges gratifiant leur doux prénom ainsi que leur tour de poitrine !

Triste, non ? Allez, soyez francs !

Que se passe-t-il alors dans la tête des femmes

C’est un viol pur et simple de leur intimité. Pourquoi ne pas demander de venir bosser en sous-vêtement pendant qu’on y est ?

Une des vendeuse c’est vu contraindre d’accepter ce deal contre-nature et l’histoire s’est terminé au prud’homme. Elle a gagné !

« Une grande victoire pour l’intégrité des employés »

Un peu plus loquace, le point de vue des hommes, mon point de vue !

Je ne sais pas vous mais moi si j’entrais dans un magasin de sous-vêtement et que j’avise un badge avec notifié dessus « Natasha – 95D », une seule image me trotterait dans la tête, la poitrine de la dite vendeuse ! Je ne suis pas un obsédé (enfin sauf chez moi lol), mais bon, mais avouons que ce genre de détails c’est intime et en même temps ça fait baver les homes.

Je n’y vois aucun choix discutable ou non, de montrer aux clients le panel de lingerie disponible en magasin. Les étiquettes et affiches sont là pour ça, ainsi que les conseils des vendeuses. Je trouve immoral en tant qu’homme et injuste, d’afficher ainsi à tout va le bonnet et le tour de poitrine de ces femmes ! Pourquoi ne pas préciser pendant que l’on y est ce qu’elle porte en lingerie du magasin « Natasha, 95D, Shorty string et bustier en dentelle blanche » !

Et oui, ça vous fait sourire messieurs.

Inversons les rôles, allez hop, on reprend l’intro et allez bosser en société avec la taille de votre mandrin, le fait que vous soyez rasé ou non, vos abdos chocolats et votre endurance au pieu ! Car si on laisse passer ce genre de conneries, c’est la porte ouverte à toutes les dérives !

C’était mon petit coup de gueule du mois.

Note : Toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé ne serait que pure coïncidence 😀

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles