L’amygdalectomie est une opération courante que la plupart d’entre-nous ont déjà subit quelque soit l’âge.

Je ne m’arrêterais pas ici sur l’expérience médicale, ni sur les soins à apporter, mais sur un aspect assez contraignant lorsqu’on est parent : trouver des idées de menus pour nos enfants à la gorge sensible suit à l’opération des amygdales (c’est du vécu O_o) !

[Edit] Ces conseils fonctionnent aussi suite à une ablation des dents de sagesse.

Les conseils de l’ORL, repris par le médecin de famille vis-à-vis des repas post-opératoires de l’amygdalectomie : AUCUN ALIMENT QUI PUISSE GRATTER OU ROUVRIR LA GORGE (frites, pain, baguette, viande, etc.).
Sinon,

  • des liquides sans bulle (lait, eau, jus de fruits non acide, etc.),
  • des yaourts, flans, crèmes desserts, mousse au chocolat, petit suisse, fromage blanc, riz au lait,
  • plutôt du froid que du chaud, sinon du tiède,
  • des fromages fondus (type Vache qui Rit, Kiri, etc.),
  • de la soupe,
  • des compotes sans morceaux,
  • de la purée et autres légumes mixés,
  • de la glace, etc.

Bref, je vous pose la question suivante, un menu post-amygdalectomie verre de lait, kiri, purée pendant 10 jours matin, midi et soir, ça vous tente ?

Autre point, entre un adulte et un enfant les goûts et les couleurs sont différents ! Vos progénitures n’aiment pas la glace, ne raffolent pas des jus de fruits, se lassent facilement de ce qu’on lui propose, ont horreur de la soupe, et j’en passe (salut Jean ! lol), suivez donc mes conseils nutritionnels suite à une amygdalectomie.

10 idées de repas post-amygdalectomie

10 idées de repas post-amygdalectomie

1/ Purée au fromage

Faut bien quand même garder les grands classiques. La purée doit être tout de même peu consistante, surtout les premiers jours.
Question fromage, au choix de l’enfant mais sans croûte, même fondu. Sinon vous risquez de faire un aller/retour hôpital en urgence pour saignement de la gorge !

2/  Purée de légumes

C’est le premier point peint en couleur, mdr. Rho, la vilaine purée rouge ou verte, pas belle hein ?
Pourtant il te faut des légumes pour bien guérir ! Quel joli mensonge, mais ça marche, enfin juste une fois…
Pour les légumes aux choix, tentez l’expérience de la patate douce, c’est très bon !

3/  Veloutés, potages ou soupes

Tant que tout est mixé, no problemo, préférence les veloutés. Par contre, mon mini-moi n’aime pas la soupe, un coup dans l’eau ! Dommage, le velouté de champignon c’est trop trop bon.

4/  Épinards aux vermicelles, mousse de foi de canard

Tiens un truc nouveau ! Faut  bien inventer pour que cela passe.
Bien cuire le vermicelle, utilisez des épinards hachés surtout.
Ajoutez de la crème fraîche et le tour est joué.
Question viande, j’ai proposé de la mousse de foi de canard, c’est tout doux et très bon

5/ Quiche Lorraine façon Papa Blogueur

Bon là je vais me faire trucider « Et les lardons, les gros morceaux, etc. » !
Que néni ! J’ai tout mixé après cuisson : lardons, oignons, 2 poireaux (le retour des lééééééégumes ! mdr).
On y ajoute 3 œufs, un demi pot de crème fraîche, un verre de lait, sel et poivre (peu), et un peu de beurre.
Hop le tout sur une pâte feuilletée et on enfourne thermostat 6, durant 25mn.
Ensuite, faut laisser refroidir, découper un quartier pour le souffrant et soulever délicatement la quiche de sa pâte.
Hop, vous servez tiède ! Ça passe tout seul !
Petit conseil, goûtez avant pour être sur du résultat.

[EDIT] vous pouvez aussi opter pour la quiche sans pâte façon Weight Watchers, cela diminue encore plus le risque de gratter dans la gorge.

6/ Lasagnes toutes molles !

Quel dénomination un peu nunuche. Mais l’idée est là. Les lasagnes c’est bon, faites maisons ou industrielles, assurez-vous que rien ne puisse gratter dans la gorge, un seul maître mot « LASAGNES MOLLES ». Et au pire, ne donnez que la garniture. Et n’ajoutez rien qui puisse croustiller surtout même si c’est pour faire beau !

Voici mes idées de garnitures : 

  • purée de pois cassé et d’asperge, quenelles, fromages et crème fraîche !
  • saumon, épinards
  • sauce tomate, fromage fondu, viande micro-hachées

7/  Boudin blanc, compote de pomme et purée

Le retour de la purée ! mdr
Pour le boudin blanc, enlevez la peau, coupez en tranches, au pire mixez-le. Froid ou chaud à vous de choisir (si, si, le boudin blanc peut se manger froid).
La compote, sans morceau s’il vous plait.

8/ Quenelle de poisson

Les quenelles ça ressemble à des saucisses et les enfants ils adorent ça (les saucisses).
Les quenelles c’est tout doux et facile à avaler, donc autant en profiter. En plus en conserve, il y a plein de sauce pour faire passer le tout !
Mais tout seul, ce n’est pas la joie, surtout que c’est fin et 10 minutes après on a encore faim ! (ouh la rime lol).
Tentez du riz au lait ‘assurez-vous qu’il soit tout doux), ou simplement le retour de la purée simple ou aux légumes, au choix.

9/ Tranche de patates au thon

Le thon en morceau ça gratte à la gorge ? Oui certainement…
La solution ? Mixez votre boite de thon (sans le jus) ! J’y ai ajouté une belle tranche de céleri (ou tout autre légumes), de la mayonnaise et du ketchup.
Question pomme de terre (c’est génial ce qu’on peut faire avec), hop hop hop, coupées en fines tranches de 1 à 2 mm d’épaisseur. Cuire à la vapeur (ou à l’eau), puis servir tiède avec une noix de beurre accompagnés du thon mixé, mis en frigo avant, pour la petite gorge enflammée c’est bien et en plus on peut la mouler plus facilement.

10/ Oeufs brouillés et petits légumes

Comme pour le reste, assurez-vous que les oeufs cuis sont bien « lisses » et « doux » pour la gorge. Autre version, les oeufs à la coque, enlevez la coquille vous-même pour plus de sureté.
En accompagnement, des légumes bien cuits à la vapeur.

A savoir que le premier jour, mon plus grand (petit à l’époque) n’a pratiquement rien avalé à part de l’eau. Le second jour, régime eau/lait/purée semi-liquide. Ensuite, l’appétit est revenu.

Autres conseils post-opératoires

– après 5 jours, vous pouvez proposer du pain de mie frais sans croûte extra-mou. Conseillez à votre enfant de bien mâcher et de manger en petites fractions, utilisez des emportes pièces pour le présenter agréablement, vous pouvez aussi le tartiner de fromage fondu,
– toujours bien mâcher et boire au besoin,
– n’imposer pas, ne forcez pas, s’il votre enfant se plaint de douleurs, écoutez-le !
– expliquez-lui les risques et dangers des aliments interdits durant la convalescence.
– Petit truc en prime, pour que votre enfant mange ce que vous lui préparez, mangez la même chose. Oui c’est pas terrible, mais de vous voir ainsi l’accompagner l’aide à apprécier vos efforts.

Autres idées pour se sustenter

– les vitamines à sucer,
– les boissons nutritionnelles en vente en pharmacie (demandez avis à votre médecin / âge enfant),
– les petits pots pour bébés et autres compotes en gourde sans morceaux,
– sucer des glaçons,
– des biberons de lait pour les plus jeunes,
– …

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles