Web
Analytics

Souvenons-nous… la seconde guerre mondiale et la libération du 8 mai 1945 !

Débarquement 6 juin 1944
Débarquement 6 juin 1944
 

Il y a quelques mois, en souvenir des soldats, des pères de familles, des frères, cousins et fils morts durant la première guerre mondiale, je vous livrez des témoignages et lettres de poilus en format audio. Moments de pure nostalgie, d’angoisse et d’émotion à s’imaginer sans peine ce que pouvait vivre l’horreur de tous les jours où la mort guette à tout instant dans ces tranchées insalubres….

Pour ce 8 mai 2013, à l’occasion du souvenir de la fin de la seconde guerre mondiale, je reviens vers vous avec de nouveaux popcats et vidéos d’une autre époque de peurs, de batailles sanglantes, d’invasions sans pitié et enfin de libérations dans la douleur.

Point de lettre de soldats, plus dur à trouver en vidéo gratuitement, mais une série de moments clés pour se souvenir.

>> Les débuts de la seconde guerre mondiale

1938-1941

[youtube width= »640″ height= »480″]http://www.youtube.com/watch?v=7Ik8RH7QoVs[/youtube]

 

Les allemands à Paris

[youtube width= »640″ height= »480″]http://www.youtube.com/watch?v=cuoN5IUIfVk&list=SP858C32EE72C429B4[/youtube]

 

>> Le débarquement du 6 juin 1944 en Normandie

Qui aurait pu croire que les alliés frapperaient en Normandie plutôt qu’à Dunkerque ou encore plus haut sur les côtés nordiques ? Le secret le plus gardé de l’histoire a permis de délivrer la France, merci à tous hommes qui se sont sacrifiés pour un pays qui n’était pas le leur, la France !

La seconde guerre mondiale : l’année 1944

[youtube width= »640″ height= »480″]http://www.youtube.com/watch?v=kK2yRm7woiI[/youtube]

 

Europe1 – Au coeur de l’histoire, l’intégrale du débarquement du 6 juin 1944 

Europe1 – Au coeur de l’histoire, le récit du débarquement du 6 juin 1944

Popcats du http://blog-histoire.fr sur le débarquement http://blog-histoire.fr/2000-ans-histoire/1694-6-juin-44-la-bataille-de-normandie.html

>> La libération du 8 mai 1945

La capitulation

[youtube width= »640″ height= »480″]http://www.youtube.com/watch?v=9xn3xo8TyL8[/youtube]

[youtube width= »640″ height= »480″]http://www.youtube.com/watch?v=ioAnGGvQqkI[/youtube]

 

Mémoires de civils

[youtube width= »640″ height= »480″]http://www.youtube.com/watch?v=AkqkGm0Do38[/youtube]

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 comments

  1. corinne deloumeaux

    Bonjour

    C’est clair il ne faut pas oublier . Etant Normande , j’ai eu les récits de mon grand père pendant mon enfance.;;; et quand je vais Omaha beach je suis parcourue de frissons en imaginant ces jeunes américains sauter à la mer et être la cible des tirs pour libérer la France.

    Bonne journée

    • on a visité les plages du débarquement l’été dernier, c’est devenu un site touristique où les appareils photos ont remplacer les armes, car ils mitraillent à en perdre haleine tout ce qui bouge sans se soucier de ce qui c’est passé. On a expliqué à nos enfants le derrière de la scène, tout n’est pas rose dans la vie.

      • corinne deloumeaux

        ahhhhhhhhhh moi quand je suis allée au cimetiere américain j’avais ressenti un grand respect au contraire…et de l’émotion mais peut être que ctéait mon état d’esprit ce jour là

  2. Des années que je souhaites participer à la Cérémonie du souvenir organisée le dimanche 09 juin 2013 à l’occasion du 73ème anniversaire des combats du 9 et 10 juin 1940 livrés par le 151ème RI, par l’association 15-1 Juin 40. Mais avec un petite fille + les km, c’est quasi impossible pour moi 🙁 Là bas gît le mari de ma Grand’mère, le Lieutenant DE THUBERT et j’aurais enfin aimé connaitre ce côté de la famille, sans compter tout ce que je dois leur fournir en documents officiel de la guerre en ma possession ^^ Je pense que certains doit être approuvé par l’armée parce que ça pourrait faire des étincelles !!

  3. Bruno Cross

    La ville était en état de guerre et le port de St. John’s aurait pu être bombardé à tout moment. Je n’étais pas tellement inquiet néanmoins, je n’y ai jamais vraiment tellement pensé. Une fois en particulier, tandis que nous servions les canons, une baleinière s’est engagée dans l’entrée du port et deux torpilles ont touché le port, l’une d’un côté et la seconde de l’autre côté. L’entrée du port était un passage étroit menant à un genre de bassin. Les torpilles n’étaient pas si terrifiantes que ça, cependant; nous nous attendions en quelque sorte à ce qu’un événement de ce type se produise. Si les Allemands avaient pu bloquer ce port en coulant un navire au milieu du passage étroit, il nous aurait été très difficile de continuer à protéger les convois des Allemands.