Blog, site Web, site e-commerce, Portfolio, selon votre activité le support Web en sera différent, mais au final, si vous n’avez pas un bon hébergement, vous risquez d’avoir des soucis à courts et longs termes.

Parlons un peu blog aujourd’hui sur Papa Blogueur, d’ailleurs cela sera l’occasion de (re)lancer une série d’articles sur le sujet. Il y a tellement à dire…

Comment choisir son hébergement Web ?

Cet article s’adresse plutôt à un public n’y connaissant pas grand chose dans le domaine. Il faut bien commencer un jour, moi-même à mes premiers pas en blogging, j’en ai eu des sueurs froides.

Pourquoi un hébergement ?

A part faire votre blog sur des plateformes de blog (vous vous souvenez SKyblog ?lol) comme WordPress.com, l’autre possibilité est de mettre en ligne votre site Internet/Blog et Cie sur un serveur en ligne, d’acquérir un nom de domaine au nom de votre marque ou de votre blog et le tour est joué.

On résume il vous faut donc :

  • un CMS (WordPress par exemple)
  • un nom de domaine
  • un hébergement

Quel type d’hébergement ?

Ce site vous aidera à faire votre choix, en effet vous y trouverez un top comparatif des hébergement Web Payant en 2020. Et en premier on retrouve lequel ? Celui que j’utilise pour Papa Blogueur : O2Switch.

Pour la petite histoire, c’est mon troisième hébergeur pour mon blog. Le premier a fait un burn-Out et à coupé ses machines sur jour au lendemain, merci les grosses frayeurs et heureusement que les sauvegardes existent, le second à terme devenait horriblement cher. Au final avec O2Switch je suis satisfait surtout au niveau qualité/prix/support/assistance et options.

Reprenons, suivant la charge de votre site ou blog, vous aurez besoin d’un serveur privé (dédié) ou mutualisé. Dans le premier cas, la machine allouée de manière payante vous est entièrement réservée, mais cela à un coût et généralement c’est cher. D’un autre côté ce genre de machine est réservée à des structures coûteuse en infrastructures comme les gros sites Web (gros volumes, gros trafics, …). Le serveur mutualisé est plus à votre portée. Le processeur et la mémoire de celui-ci sont divisés en partitions. Chacune d’entre-elle sera liée à un site sur le Net. Il pourra y avoir ainsi de quelques sites à des centaines dessus selon la puissance du serveur et la demande des sites.

Bien entendu, plus votre site deviendra connu et gourmand, plus vous devrez changer d’offre, sinon vous risquez de subir quelques soucis de dépassement de quota…

Quels critères pour un bon hébergeur ?

Il faut déjà définir vos besoins. Comme précisé plus haut, un simple blog n’a pas besoin de plus qu’un serveur mutualisé. Et si en plus il propose des noms de domaines, autant le faire avec la même société, c’est plus simple pour déclarer les DNS.

Ensuite il faut voir le coût par mois ou par année.

Je dirais aussi que le bouche à oreille y fait pour quelque chose. N’hésitez pas à discuter avec de gros blogueurs pour avoir des conseils en la matière. Surtout si vous débutez. C’est d’ailleurs comme cela que je suis passé sur O2Switch.

Ensuite en vrac il faut vérifier :

  • La taille de l’espace disque alloué
  • La présence d’un certificat SSL gratuit (pour passer votre nom de domaine en HTTPS, c’est plus que recommandé)
  • La présence d’une sauvegarde régulière des données et de votre base de donnée
  • Un support assistance rapide et efficace
  • Une admin compréhensible et facile d’accès
  • Une protection anti-DDoS
  • La possibilité de migrer d’offre sans y passer 2 ans en fonction de l’évolution de votre site

Renseignez-vous aussi sur la fiabilité de l’hébergeur. Cela fait de toutes manières partie de votre recherche en amont. Les critiques sur le Net sont faciles, et le sérieux de telle ou telle boite se trouve facilement avec quelques recherches Google.

Pour conclure, je vous invite aussi à lire l’article sur webmarketing-com : « 6 raisons pour lesquelles votre hébergement Web peut avoir un impact négatif sur vos efforts marketing en ligne ». Il est très complet et vous expliquera en détail les problèmes que l’on peut rencontre sur un hébergement d’un site Internet. Rappelons que l’auteur, LOUIS MAÎTRE est consultant en référencement naturel.

Partagez cet article sur :

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.