Après la fin de la dernière trilogie de Star Wars, l’actrice Daisy Ridley (Rey) s’est retrouvé sans emploi durant quelques mois, et ce avant même le confinement. Si généralement après un succès au cinéma (même si je ne suis pas fan des derniers Star Wars), les acteurs en vogue se voient invités pour d’autres tournages, ce ne fut pas le cas pour la jeune actrice de 28 ans.

Selon une interview dans le magasine Entertainment Weekly, Daisy Ridley qui a passé 5 ans sous les caméras pour son rôle de Rey, elle c’est donc retrouvé du jour au lendemain sans travail. Même si la pause lui a fait du bien, elle a du tout de même ralentir le rythme par obligation. Sans compter le confinement du Covid qui a suivi.

« Wow ! Personne ne veut m’employer ! », se disait l’interprète de Rey avant le confinement.

A défaut, elle a prêté sa voix pour des doublures dans un jeux vidéo (Twelve Minutes) et un film d’animation. Si on va la retrouvé bientôt au cinéma dans Chaos Walking, ce film a été tourné entre les différents Star Wars.

L’actrice a admet tout de même avoir passé de nombreuses auditions, mais toutes infructueuses.

Au cours d’une interview avec Entertainment Weekly elle a déclaré : « C’était tellement triste de finir ‘Star Wars’. Bizarrement, au début de l’année, on ne me proposait aucun rôle. J’ai pensé ‘Oh non, personne ne veut de moi.’ Quand le film est sorti, j’ai pensé ‘Oh mon dieu’. C’était un énorme page qui se tournait. Évidemment, je suis très heureuse de travailler à nouveau, mais le fait de ne pas avoir reçu beaucoup d’offres au début m’a aidé à encaisser les cinq dernières années. Ça m’a forcé à ralentir, c’était une bonne chose mentalement car ‘Star Wars’ était une grande partie de ma vie. »

2020 est une année difficile pour le 7ème art, sans compter les cinémas qui accusent mauvaisement le coût de la faible visite des spectateurs. Nous même n’y avons plus mis les pieds depuis février dernier (d’ailleurs j’ai perdu tous mes tickets achetés à l’époque #sigh !).

Néanmoins, l’actrice a tout de même confié participer à un projet assez sombre destiné au cinéma, affaire à suivre.

Partagez cet article sur :

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.