OK, Google Home, tu sers à quoi ?

Jamais je n’aurais cru acheter le Google Home, n’étant pas fans d’objet connecté à la maison. Et pourtant je possède 2 montres connectées dont une Fitbit, 1 tablette et un smartphone (ça compte ou pas ?), et un vieux appareil de Chronodrive pour faire ses courses en parlant dedans (d’ailleurs je ne sais même plus où il est).

Mais avec l’achat de notre nouveau frigo chez Darty lors du Black Friday, le Google Home était offert avec !

 Qu’est-ce que c’est le Google Home ?

Une enceinte ? Un assistant domestique ? Et bien les deux en fait.

Sans écran, tout se passe avec le son. Hum, vous voyez les dérives possibles avec les enfants ? Non, moi si !

  • « Google, quel est le comble du boulanger ?
  • « Google, le cochon fait-il des crottes en tire-bouchon ?
  • « Google, demain est-ce que je peux rester à la maison (au lieu d’aller à l’école) ?

Vous voyez le genre, cela ne vole pas haut, hein !

Donc il suffit de poser des question au Google Home et celui-ci nous répond. Attention, ce n’est pas Madame Irma, il ne vous donnera pas les prochains numéros du loto !

Par contre Google est notre ami, Big Brother en somme, et encore je n’y suis pas loin. Tous les jours nous nous en servons : Google (le moteur de recherche), Google Map, Google Search, Google Analytic, Google Agenda, Google Adsense, Youtube, Gmail/Inbox, et j’en passe (salut Jean !).

Telle la technologie de Star Trek, la voix devient prédominante sur le tactile : « Ordinateur calcule la trajectoire la plus rapide vers la Terre en distorsion 7 ! »
Vous les voyez souvent taper des heures des instructions dans les séries SF ? Cela serait tellement long et ennuyeux…

Le futur arrive donc à notre porte avec le Google Home !

Google Assistant

Google à donc créer un 2 en 1 « enceinte et microphone » afin de pouvoir dialoguer avec Google Assistant. Cette I.A (Intelligence Artificielle) vous donne donc accès à tous les services Google chaque fois que vous en avez besoin !

Musique, météo, trajet, recherche, contrôle des objets connectés, même les plus chers et plein d’autres choses (non madame, il ne sait pas coudre !).

Sauf que pour répondre aux questions, Google doit nous écouter (jusqu’à 8 mètres) après l’avoir activé avec le célèbre « OK Google » (comme sur votre téléphone). Sinon il sait gérer le bruit ambiant, les discussions ne le concernant pas ou la télé (encore heureux).

La force de Google dans cet objet, est d’apporter l’informatique aux personnes âgées, les plus maladroites ou inexpérimentée.

Attention tout de même à ne pas laisser les enfants trouver les réponses à leur devoir en posant directement la question au Google Home, hein (si, si, ils sont machiavéliques les enfants) !

L’IA ne peut pas encore répondre à toutes les questions, surtout les questions croisées, mais avec un peu de temps et de mises à jour, attendez-vous à un feu d’artifice à la maison (ça fait peur, hien !).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

3 comments

  1. Hello !

    J’ai vue un test effectué par Alexandre Calvez sur sa chaîne youtube. L’objet semble sympa il y a à mon sens beaucoup de choses positives concernant cet objet mais, forcément, ce qui m’inquiète le plus c’est l’aspec « espionnage » je suis convaincu qu’à travers cet objets il est possible de faire des choses dont on ne s’imagine même pas.

    Pas mal de précautions à prendre donc, de mon côté j’ai hate de voir les prochaines évolutions!

    (vidéo test :

    • Oui j’ai vu plusieurs articles sur les soucis de l’espionnage. Google affirme qui ne gardait pas en mémoire les recherches orales, bon ensuite, c’est comme tout hein, le « OK GOOGLE » de notre téléphone ou du Google Home, c’est du pareil au même

  2. Hello,

    Etant invité chez des amis qui ont cet objet, j’ai pu le tester, enfin mes enfants surtout. Et comme tu le dis en début de billet ça n’a pas volé haut ! …Je ne sais pas combien de fois j’ai entendu « Et là c’est le bug ». Je pense que ça me saoulerait d’entendre chez moi 20 fois par jour « OK GOOGLE ».