Web
Analytics

Le vol de données et le plagiat sur Internet, comment prévenir, suivre et se défendre. Partie 3/5

5 solutions et outils de contrôle pour vérifier si votre blog a été plagié

1/ Copyscape

http://www.copyscape.com/

L’option gratuite vous limite dans le nombre de recherche par mois. L’outil reste néanmoins utile pour quelques recherches d’appoints.
Une fois l’url de votre blog saisie, cliquez sur « search » pour faire apparaître la liste des blogs ou des sites qui ont volé votre contenu.
A savoir, on y retrouve vos liens et résumé repris dans les diggs-like et autre agrégateur de flux RSS.
Un autre site qui ressemble beaucoup à Copyscape :

2/ Tynt Tracer

https://id.tynt.com

Une fois enregistré, récupéré le code javascript qui vous sera fourni. Insérez-le dans le header (commun) de vos pages.
Tynt Tracer se chargera au mieux de détecter le vol de contenu par collé/copié. S’il repère une tentative de plagiat, il ajoutera sur la page du voleur un lien qui renverra vers votre page, dont le contenu copié sera surligné de jaune.
Vous gagnez non seulement un lien sur la page volée, mais c’est aussi une preuve que votre contenu est l’original !

3/ Fairshare

Outil très simple et des plus intéressant qui vous aidera dans la lutte contre le plagiat de votre blog.
Fournissez votre flux RSS et Fairshare vous renverra un flux des sites qui copient votre blog.
Effet en retour, Fairshare est capable de vous accuser de Duplicate Content ! Et oui, il pourra vous avertir si vous volez du contenu ailleurs et il se fiche si vous citez les extraits d’articles ou si vous avez la permission de l’auteur, il fait son travail un point c’est tout !

4/ Le Plugin WP pickpoket

Outre le fait qu’il me permet de savoir si on me vole mes images (et donc ma bande passante), il m’a permis de fliquer plusieurs sites ou blogs qui m’ont volé ces images. En effet, l’url du site qui affiche l’image est notifiée, un clic sur le lien suffit à se rendre sur la plage incriminée. La plupart du temps c’est un Digg-Like ou un agrégateur de flux RSS ou de Digg-Like, mais par 2 fois c’était du contenu volé !

5/ Les statistiques de votre blog

Technique très pratique à utiliser pour les petits sites. Car il est facile de trouver des urls inhabituelles dans les provenances de vos visiteurs. Un clic sur le lien et on se retrouve immédiatement sur la page d’origine du visiteur.
On peut-être agréablement surpris en constatant que l’on parle de vous quelque par dans l’article, que quelqu’un vous a mis en lien dans sa blogoliste, etc. Mais l’inverse peut-être tout aussi dure à vivre, on vous a copié votre article !
J’utilise Statcounter pour ce genre de suivi. Plus simple et en complément de Google Analytic, c’est parfait pour suivre ce genre de stats au jour le jour.

Dernière astuce fastidieuse, mais qui offre de bons résultats, copiez/collez une partie du texte d’un de vos articles sur google puis regardez les résultats… vous pouvez être très surpris !

Crédit photo :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7 comments

  1. Merci pour ces utilitaires bien pratiques. Grâce à eux les plagieurs n’ont qu’à bien se tenir ! 🙂

  2. la dernière technique (copier son texte et coller dans google) mon directeur de thèse le faisait déjà pour vérifier si nous ne copions pas certains auteurs, quand les tournures trop bien faites étaient douteuses! Et c’est très efficace. C’est grâce à lui d’ailleurs que je vérifie de temps en temps de cette manière. Merci pour les autres techniques, je m’en vais de ce pas les tester.

    • beaucoup de professeurs le font aussi, malheureusement avec le Net, c’est si facile de tricher, arf… de mon temps, pas le choix, fallait bosser mdr

  3. Je découvre tes articles sur le plagiat, j’apprends beaucoup, merci !
    Dommage que le plugins WP Pickpocket n’existe plus ^^

    • oui il était génial mais plus du tout à jour et surtout il faisait buguer WP j’ai du le supprimer