Retour sur le second volume audio Audible.fr que j’avais à tester durant les vacances. Une valise de livres qui tient dans votre poche, c’est effectivement le cas avec Audible ! Pas besoin d’ordinateur, de papier ou d’une liseuse, avec son seul smarphone ou sa tablette, se sont des heures d’écoutes tranquilles, et en bonus, on peut facilement faire autre chose en même temps (comme les courses pour les menus de la semaine).

Retour ce jour sur “L’été tous les chats s’ennuient” de Philippe Georget.

L’été tous les chats s’ennuient

Informations techniques :

  • Auteur(s) : Philippe Georget
  • Lu par : Julien Bocher
  • Durée : 13 h 20 min
  • Version intégrale | Livre audio
  • Date de publication :03/03/2016
  • Éditeur : Audible Studios

Description :
C’est l’été, il fait chaud, les touristes sont arrivés et au commissariat de Perpignan, Sebag et Molina, flics désabusés rongés par la routine, gèrent les affaires courantes sans grand enthousiasme. Mais bientôt une jeune Hollandaise est sauvagement assassinée sur une plage d’Argelès et une autre disparaît sans laisser de traces dans les ruelles de la ville. Sérial killer ou pas, la presse se déchaîne aussitôt ! Placé bien malgré lui au centre d’un jeu diabolique, Sebag, à la merci d’un psychopathe, va mettre de côté soucis, problèmes de cœur et questions existentielles, pour sauver ce qui peut l’être encore !
“Elle attend sans joie, patiente et succombe. La maison de pierre deviendra sa tombe. Qui fait quoi, qui attrape qui ? Qui est le chat, qui est la souris ?”

Mon avis sur le livre

Allons droit au fait, le ton du narrateur est morne ! Loin des derniers livres Audible écoutés tel que “Les vacances d’un serial killer” (même si j’ai réellement buté sur l’histoire, comme quoi), “Harry Potter” ou encore “Aliens”. Aucune intonation différente d’un personnage à l’autre. C’est juste lu, rien de plus. Donc c’est assez dur de s’imerger dans le livre, alors qu’Audible est capable de produire des œuvres avec effets sonores et ambiance captivante.

Il faut donc s’accrocher, après tout ce n’est pas pire qu’une lecture mentale d’un livre, hein ? Les chapitres passent les uns après les autres et les personnages se découvrent petit à petit. On les apprécie ou pas, mais le flic à la passion oubliée, qui passe sa famille avant son boulot, est plutôt attachant je trouve, sans parler du Papy torturé par ce qu’il découvre au début du bouquin, mais je ne vous en dirais pas plus.

Sur le fond, l’histoire est intéressante, au fil des mots, on surprend un enchaînnement entre ce qui se passe d’un lieu à l’autre, mais le mystère demeure et se découvre forcément que bien plus tard.

J’avoue que je n’ai accroché qu’à partir du chapitre 8, restez donc en ligne pour ceux qui comme moi ont eu du mal au début. L’intrigue policière prend forme et j’ai écouté le reste presque sans intéruption. C’est assez intéressant d’écouter les livres audios le soir dans le fauteuil et dans le noir sans que personne ne puisse troubler cette coute, on se met dans l’ambiance plus facilement, comme au cinéma en fait.

Je ne peux vous en dire plus sans vous dévoiler l’histoire, mais je me suis vite pris à vouloir savoir comment le méchant de l’histoire allait être attrapé. En tout cas l’écrivain connait son affaire mais aussi les lieux où se déroule les faits, il est vraissemblablement accros à cette région.

C’est aussi beaucoup moins sombre que Franck Thilliez ou Maxime Chattam. Il est heureux tout de même de trouver un trhiller où le flic mit en valeur ne soit pas une super saucisse rebelle et solitaire, n’ayant cure des règles et résolvant l’enquête de façon musclée, gore et personnelle. Ou alors d’assister à la mort prématurée du héros à la mi-livre, laissant la suite ou les honneurs au reste de son équipe évoquant la mémoire d’un homme hors du commun mais que nous, lecteurs, savont être à la fois un bon flic et une pourriture de première.

Ici, l’histoire est vraissemblable, et même si le héros, car il en faut un façon de parler, mène l’enquête, avec rebondissement, il en reste aussi un homme plein de doutes et de faiblesses.

J’aurais tout de même aimé savoir deux, trois petites choses sur sa carrière ou son couple en fin de livre, dommage que cela s’arrêt là malgré un épilogue permettant de ne pas finir en frustration d’un chapitre final. Mais rassurez-vous, il y a une suite et avec un autre narrateur en plus, à tester plus tard !

Juste une dernier chose, je n’ai pas compris le rapport entre le titre et le livre… O_o

 

{livre audio reçu en test par Audible.fr}

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply