Dans cet article, j’ai tenté de rassembler les sources de revenus des influenceurs web. Nous sommes toujours intéressés par la vie des autres. Une variété d’émissions, de réseaux sociaux et de flux offrent une telle opportunité. Les téléspectateurs sont prêts à payer pour regarder comment les autres jouent à des jeux informatiques. Mon partenaire et experte de FrCasinoSpot Catherine Morel m’a expliqué comment devenir un streamer. Mais aussi quelles sont les plateformes en tête en termes de vues.

Un streamer c’est quoi ?

Un streamer est une personne qui joue à des jeux vidéo en direct. Ou discute de ce qui se passe : cuisine, voyages, actualités, point de croix, etc. L’enseignement supérieur n’est pas requis pour cela. Ni même un enseignement secondaire spécial. Le streamer ne reçoit pas d’argent pour jouer. Il n’a pas besoin d’être un excellent joueur en fait. La plupart du temps, il faut surtout du charisme : le leader doit être intéressant à regarder. Ensuite c’est un cercle vicieux : plus il y a de téléspectateurs, mieux c’est. Car le streamer transfèrent sur son compte les dons ou les abonnements de ses followers.

Où pouvez-vous diffuser?

Twitch et YouTube sont les plateformes les plus populaires pour les streamers. Vous pouvez également diffuser sur les réseaux sociaux comme VKontakte, Instagram ou Facebook. Dans ces cas, cela serait une diffusion en direct. A savoir, sur TikTok, la diffusion en direct ne commencera que sur un compte avec au moins 1 000 abonnés.

En 2020, un record de 1,194 milliard d’heures de contenu a été visionné sur Twitch dans le monde. Soit une hausse de 54 % par rapport aux 772 millions d’heures de 2019. La même année, la plateforme a gagné 83 millions de dollars grâce aux seuls dons. Soit 70 % de plus qu’en 2019.

Les émissions en langue russe sur tous les sites d’esports ont attiré 5,8 millions de téléspectateurs. Et plus de 130 000 streamers de la CEI ont été diffusés.

Que doit savoir faire un streamer et de quel équipement aura-t-il besoin?

Il existe certainement des exigences techniques pour les diffusions en ligne. L’essentiel est une connexion Internet stable et puissante. Si vous envisagez de filmer des jeux vidéo, vous aurez aussi besoin soit d’un ordinateur puissant.

Le kit du streamer doit comprendre également une caméra, un microphone et des écouteurs. Il est déconseillé d’utiliser la webcam intégrée : elle donne une image trop simple et floue. Pour enregistrer un bon son, ils prennent souvent un microphone professionnel sur une jambe. Les diffusions en ligne sont effectuées via un logiciel spécial. Par exemple, OBS Studio, Bandicam ou Wirecast, …

A lire aussi :  Crossover x'blogs #5

« J’ai lancé ma webcam, puis je joue pour collecter des dons » ! Voilà à quoi ressemble le travail d’un streamer pour la plupart des gens. Cependant, garder le téléspectateur devant son écran et l’inciter à le dépenser son argent n’est pas une tâche si facile. Le présentateur doit divertir le spectateur tout le temps ! Raconter une histoire intéressante, faire une blague, commenter un message de chat de manière amusante ou même jouer aux meilleurs casinos Ethereum. Les sujets peuvent être délibérément provocateurs et inconfortables. Exemple : les dernières nouvelles sur la pollution des océans, les élections, etc. Un streamer qui ne sait pas comment (ou a peur) travailler avec son public a peu de chances de réussir.

Comment les streamers gagnent-ils de l’argent?

La société Wanta Group a calculé que 61% des streamers vidéo de Runet monétisent leur contenu. Presque tous (96%) utilisent pour cela des services spéciaux, par lesquels ils acceptent des dons. Les abonnements ne représentent que 15 % (voire moins) pour les chats payants sur YouTube et les systèmes de paiement (8 % et 6 % respectivement).

Mais alors, comment les streamers gagnent-ils de l’argent?

un streamer c'est quoi

Publicité et parrainage

En autre, le streamer peu placer des annonces dans la description du profil. Annoncer directement des produits (intégration) dans sa description ou en direct. Utiliser des liens d’affiliation, …

En 2020, avec le début de la pandémie, de nombreux annonceurs (constructeurs automobiles, secteur bancaire, industrie de la mode) ont quitté le sport et le spectacle pour l’industrie du jeu vidéo. Et ceux qui y étaient déjà, par exemple, Monster Energy (marque de boisson), Five (chewing-gum), Nivea Men (shampooings, gels, produits de rasage), Dodo Pizza ont encore accru leur présence. Louis Vuitton, Burberry, Dior Men, Balenciaga, BMW, Mazda, Honda, Nissan, Home Credit Bank, Sberbank, Gazprombank, Tinkoff, Picnic et bien d’autres ont également participé à des collaborations avec des organisations d’esports, des programmes de partenariat avec des streamers, et même la création de leur propres jeux vidéo.

Abonnement payant

Par exemple, sur Twitch, il faut débourser de 4,99 $ minimum par mois. En 2020, le coût était lié au rouble : de ₽399 (premier niveau) au plus cher — ₽1990 (troisième niveau). Les followers qui ont payé peuvent regarder des vidéos sans publicité standard, envoyer diverses émoticônes aux streamers, participer à des discussions dans un chat privé, etc.

Le streamer reçoit 50% du montant de l’abonnement, le reste va à la plateforme. Mais pour pouvoir bénéficier des abattements, il faut devenir « compagnon ». Ce statut est attribué si la chaîne dispose d’un nombre suffisant de téléspectateurs et d’un horaire de diffusion stable. La prochaine étape est ensuite partenaire. La candidature au « programme d’affiliation » doit être approuvée par l’administration du site. Sur les 2,2 millions de streamers, seuls 27 000 sont des partenaires Twitch.

A lire aussi :  Attention aux arnaques par courrier pour les nouvelles entreprises.

Des dons

Presque logique, plus le public aime la personne, plus il transfère d’argent. De nombreux streamers considèrent les dons comme la majeure partie de leurs revenus. Et en donnant de l’argent, le téléspectateur peut être sûr que 100% du montant parviendra au destinataire. En effet, la plateforme n’a pas accès aux paiements s’ils sont effectués via des ressources tierces.

Combien pouvez-vous gagner en streaming ?

Jusqu’à récemment, celui qui a le plus réussi était Ninja (surnom du streamer américain Richard Blevins). Sur Twitch, il avait 16,6 millions d’abonnés et 300 000 $ de revenus mensuels provenant uniquement des abonnements payants ! Ses fans ont analysé chacun de ses mouvements dans ses parties de jeu ! Ils ont imité ses tactiques, cité ses taux de destruction et ses statistiques. Et certains sont même devenus à leur tour des joueurs populaires.

Cependant, en 2019, Ninja a été attiré par des contrats de plusieurs millions de dollars par la plateforme de streaming de Microsoft Mixer. Ironiquement, celle-ci a fermé un an plus tard. Et pendant que le meilleur streamer était absent, l’ancien professionnel d’Overwatch Felix xQc Langelel a repris les titres. Il a gagné 2 millions de dollars en 2020.

Les streamers russes répondent aux questions sur leurs gains de manière évasive. Le joueur russe le plus célèbre de PUBG (PlayerUnknown’s Battlegrounds) MakataO (Dmitry Pustovarov) gagnerait 180 à 230 000 ₽ par mois. Gnumme (Roman Oleinik, streamer Hearthstone) – 250 à 500 000 ₽. Et l’une des filles les plus populaires sur le russe Olyashaa (Olga Saxon, talk-shows en streaming) – 100 à 250 000 ₽

Qui peut devenir streamer et où l’apprendre?

La profession convient aux personnes de tout âge et a un seuil d’entrée faible. Personne ne regardera un diplômé duniversité malheureusement. Comme certains tiktokeurs français le disent, le streameuses américaines qui montrent leurs formes gagnent plus que des professionnels qui travaillent plusieurs heures sur leurs vidéos pour peu de retour derrière.

Vous pouvez suivre des cours de quatre mois sur la plateforme pédagogique Skillbox, créée conjointement avec MA Cybernetica. Les organisateurs promettent qu’à la fin du programme, les étudiants pourront créer leur propre image unique et perfectionner leurs compétences en prise de parole en public, ainsi qu’apprendre à écrire des scénarios et à animer une émission en ligne.

S’il n’y a pas encore d’argent pour les cours, Twitch est prêt à prendre en charge l’enseignement primaire. La plate-forme dispose d’un « Streamer Boot Camp » qui explique les bases du travail sur le site : comment héberger votre première diffusion, comment gagner sa vie avec ce que vous aimez et passer d’un streamer ordinaire à un partenaire et compagnon Twitch.

Envoi
User Review
( votes)

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles