La-Reine-des-Neige-Frozen-Affiche-Teaser-France[1]

« Il est bien trop fort, j’ai lutté en vain » c’est aussi ce qui m’est arrivé. Déjà au cinéma j’ai trouvé le film « La Reine des Neiges«  l’un des plus beau Disney de ces dernières années. Mais à l’instar de nombreuses filles/femmes j’ai craqué pour cette chanson « Libérée, délivrée » (interprétée par Anaïs Delva), tout comme j’avais été saisi par la chanson « Ce rêve Bleu » dans Aladin (de Disney). La preuve que les dessin-animés peuvent toucher autant les adultes que les enfants, hommes comme femmes. 😀

Libérée / Délivrée, en boucle 27 fois !

Avant d’aller plus loin, je vais aussi vous donner le virus, lancer la vidéo ci-dessous et damnez-moi à l’infini, niark, niark ! mdr

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=wQP9XZc2Y_c[/youtube]

 

Ce morceau fait 3:39 minutes, multiplié par 27, cela fait 81 minutes + 1053 secondes, soit 17 minutes et 55 secondes (si je ne m’abuse), qu’on ajoute au 81 minutes = 98 minutes et 55 secondes, et au final 1 h 38 mn 55 s d’écoute à la suite ! On ajoute le reload successif (ben oui c’est pas automatique) quasi 1h45 mn de musique du meilleur morceau de « La Reine des Neige » en continu. Et je vous passe le test en version original « Let it go » écouté 5 ou 8 fois de suite de mémoire et interprétée par Idina Menzel.

A écouter ci-dessous, donnez-moi celle que vous préférez ;-D.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=efTZslkr5Fs[/youtube]

 

Bonus, un petit reportage avec Anaïs Delva qui interprète Elsa dans La Reine des Neiges, super intéressant.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=AVEKaGRzinE[/youtube]

 

Mais pourquoi la Reine des Neiges plait-il autant et fait quand même grincer les dents ?

reine-des-neiges-studios-cinema-film-dessin[1]

Ce film est un bon mélange classique de gentils/méchants, histoire d’amour enrobée de magie et décor féerique, du Disney en somme…

Mais ce qui change ici se sont les graphismes d’une toute beauté dans ce monde de glace et neige particulièrement adaptée à l’histoire (quand même hein ! lol).

Question héroïnes, certaines préfèrent les princesses des Disney Classiques dont le charme a encré une image indélébile dans l’esprit des petites filles devenues mamans.

D’ailleurs ici on a droit à 2 princesses ! Ce qui est plus dur à faire passer. Qui de l’une ou l’autre prendra la première place du podium ?

La-Reine-des-Neiges[1]

Anna, dont l’attitude se placerait facilement entre Raiponce et Rebelle, est omniprésente dans le film. C’est elle qui tombera amoureuse de qui tu sauras une fois le film visionné. Elsa, c’est l’aînée, avec de lourdes responsabilités. Elle a LE pouvoir celui qui fait toute l’histoire mais sa présence est moindre mais tiens aussi les rênes du royaume, laissant sa petite soeur vagabonder par mont et par vaux à travers les couloirs du château.

Pourtant, toutes deux sont attachantes et poignantes, sans compter les personnages masculins ou « comiques de service » (le bonhomme de neige Olaf et le Renne).

Pour en revenir au clip « Libérée, délivrée« , on découvre Elsa seule face à sa délivrance. Outre les paroles prenantes et une interprétation excellent et le passage majestueux avec la création du palais de glace, pour moi il y a plus que cela. On y trouve enfin, dirais-je, une « vrai » femme dans les animations Disney ! Même si cela reste un dessin-animé pour enfant, la démarche, la robe, l’attitude (surtout à la fin du clip) d’Elsa, font que beaucoup de femmes et mamans peuvent s’identifier à cette Reine. Ce n’est plus seulement une « princesse » pour petites filles au design type Ariel petite sirène, c’est aussi une Femme !

Dernière note, ce film a fait le meilleur démarrage Disney depuis les 12 dernières années !

Si tes enfants sont fans aussi de la Reine des Neiges, imprimes les activités à colorier en cliquant ici.

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles