Les 15 excuses des voleurs et plagieurs de contenu

Il y a peu, je vous ais publié une série d’articles nommés : « Le vol de données et le plagiat sur Internet, comment prévenir, suivre et se défendre« .

Aujourd’hui, j’ai trouvé amusant de vous lister les excuses les plus courantes que l’on a pu m’envoyer ou que j’ai lu sur le Net lorsqu’un voleur de données est pris en faute, bonne lecture ! :-D

  1. Je ne le savais pas, excusez-moi
    (Excuses bidon, la première de ma liste, faudrait trouver mieux !).
  2. Je suis votre plus grand fan !
    (Merci mais est-ce que cela te donne le droit de me voler ?)
  3. 3/ Regardez mes commentaires, mes internautes adorent vos articles !
    (Je dois aussi écrire pour toi ? Et les pubs adsense à côté, elles sont pour qui ?)
  4. Je pensais que sur Internet tout le monde pouvait copier sur tout le monde
    (Mais bien sûr…)
  5. Ce n’est pas moi c’est un stagiaire, un CDD, etc. Il n’est plus dans nos locaux, désolé.
    (Bien entendu, TU n’es jamais venu sur mon blog me pompais mes articles !)
  6. Je n’ai pas trouvé de copyright sur votre site !
    (De base MES données sont MA propriété intellectuelle, renseignes-toi mon coco !)
  7. J’ai indiqué votre lien en source, vous ne devriez pas râler !
    (Il faut que je m’excuse aussi de t’avoir dérangé ?)
  8. Vos photos sont en Créative Common, je pensais que le texte l’était aussi…
    (Mais bien sûr. Il y a des limites à la Créative Common, faudrait que tu te renseignes sur le sujet)
  9. Je paie mon abonnement à Internet.
    (Quel rapport, moi aussi ! Ah, payer son abonnement au Net autorise à copier le contenu des autres… merci pour l’info !)
  10. Ce n’est pas moi je vous jures ! Un de mes lecteurs m’a envoyé cet article, je ne pouvais pas savoir qu’il l’avait volé.
    (Bon… en cas de doute, seulement 50 coups de martifouet trempé dans du miel ! mouahahha)
  11. J’ai trouvé cet article il y a longtemps sur Wikipedia, j’ai le droit de le recopier, ils le disent sur leur site !
    (1, tu ne cites pas Wikipédia et je n’écris pas dessus, 2, mon article est en ligne que depuis quelques semaines, 3, non tu n’as pas le droit de me copier !)
  12. Je suis mineur…
    (Encore pire, je contacte qui « papa » ou « maman » ?)
  13. C’était un test, vous comprenez, si votre article fonctionnait, je l’aurais réécrit ensuite.
    (Un test de plusieurs mois, vous avez la mémoire courte !)
  14. Vous ne comprenez rien au Web, tout le monde fonctionne comme cela sur Internet
    (Et mon avocat, tu sais ce qu’il va te dire ?)
  15.  C’est un accident, mes élèves se sont librement inspirés de votre site sans que je ne le sache.
    (Les autres ont toujours bon dos quand même)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

34 comments

  1. Bonjour Franck,

    Moi j’ai eu le droit avec une de mes photos que j’ai trouvé sur un blog un peu louche (grâce à google alert), qui a disparu d’ailleurs depuis à : « Ma cocotte, j’étais sur le net bien avant toi, une débutante n’a rien à me dire ».

    Bonne journée
    Marie-Do

  2. C’est tout de même un beau signe de reconnaissance ;)

    Et comment tombes tu sur ces tes articles volés ? au hasard d’un surf ou en faisant des recherches sur des morceaux des articles ?

  3. Guillermo83

    Bien résumé.

    J’ai déja eu – mot pour mot – la numéro 5:

    « Ce n’est pas moi c’est un stagiaire, etc. Il n’est plus dans nos locaux, désolé. ».

    Bonne continuation,
    Guillaume.

  4. Y’a aussi : « J’ai rien volé. Je n’avais pas lu votre post. On donc eu les mêmes idées » (Et les mêmes phrases Ducon ?)

  5. Pingback: Les 15 excuses des voleurs et plagieurs de contenu | E-réputation, réseaux sociaux et tourisme | Scoop.it

  6. Amusant :) On te pique si souvent que cela des articles ? Tu t’en rends compte comment ?

  7. Entre l’excuse 5 et l’excuse 7 mon coeur balance ! Mention spéciale à la dernière ! Il y en a vraiment qui ne doute de rien !

  8. Jean

    Excellent ! Je suis sûr que la liste va s’allonger et que ça pourra devenir un bétisier complet. C’est déjà un sketch!

    • Si tu en as d’autres et bien n’hésites pas à les mettre en commentaire

  9. Dave

    Même si on indique la source c’est interdit ?

    • un très court extrait non, un ensemble ou la totalité de l’article, oui, c’est quand même logique ;(D

      • Dave

        Le mieux dans ce cas là est d’indiquer un lien en effet

        • ensuite si tu veux citer beaucoup de texte, contactes l’auteur c le plus simple

  10. Pingback: Les 15 excuses des voleurs et plagieurs de contenu | Entrepreneurs du Web | Scoop.it

  11. Sympas ces excuses :D
    Ce qui aurait intéressant de savoir, c’est à partir de quel moment on s’inspire d’un contenu et à quel moment on est coupable de plagiat. Il y a aussi le droit de courte citation, mais ça concerne un certain pourcentage de l’oeuvre il me semble.

    • J’en ai parlé dans 1 de mes 5 articles sur la lutte contre le plagiat. Quelques lignes en citant l’auteur ça passe, au-delà c’est du plagiat, sauf si tu contacte l’auteur ou si celui-ci met son contenu en open source.

  12. Pingback: Les 15 excuses des voleurs et plagieurs de contenu | E-tourisme, E-marketing & Hôtellerie | Scoop.it

  13. gaelle

    Les gens n’ont aucun respect c un truc de fou

  14. le pire c’est quand on te vole et qu’on revends ton travail! Ca m’est arrivé plusieurs fois avec des patrons de couture! Et là, soit c’est silence radio, soit c’est ben « j’ai le droit y’a pas votre nom dessus!! » Elle est bien bonne celle là! tu créé quelques choses et sa devient sa proprièté parce qu’elle la vend et moi je la met en ligne gratuite, on aura tout vu!
    #FDM

    • tu peux porter plainte avec ce genre de réponses en gage il peut rapidement perdre, gardes toujours les mails de réponses, ils valent lors d’un procés

  15. snoops

    c quand meme incroyable
    par contre j’aime beaucoup les excuses lol

  16. Pingback: Papa Blogueur Contenu volé, plagié ou dupliqué, quel impact sur votre blog ?

  17. Merci d’avoir ressorti cette archive sur ce sujet d’actualité. Je ne comprends toujours pas l’intérêt du plagiat de blog…
    Très fort les excuses… comme quoi on peut toujours trouver des excuses sans en avoir ;-)

    • Et encore, depuis je pourrais en ajouter, mais bon c’est déjà bien comme ça !