Le sommeil est un élément essentiel de la routine de chacun et un élément indispensable d’un mode de vie sain. Des études ont montré que les enfants qui dorment régulièrement et suffisamment ont une meilleure attention, un meilleur comportement, un meilleur apprentissage, une meilleure mémoire et une meilleure santé mentale et physique générale. Un manque de sommeil peut quant à lui entraîner une hypertension artérielle, une obésité, et même une dépression.

Le sommeil favorise la croissance

Vous avez probablement connu des matins où vous avez eu l’impression que votre bébé avait grandi du jour au lendemain, et vous avez raison. En effet, l’hormone de croissance est principalement sécrétée pendant le sommeil profond. Mère Nature semble avoir protégé les bébés en veillant à ce qu’ils passent environ 50 % de leur temps dans ce sommeil profond, considéré comme essentiel pour une croissance adéquate. Des chercheurs qui étudient les enfants présentant des niveaux déficients d’hormone de croissance ont constaté qu’ils dorment moins profondément que la moyenne des enfants.

Pour que votre enfant puisse rester dans un sommeil profond aussi longtemps que possible, il est important que vous choisissiez soigneusement son matelas. Il est essentiel d’avoir la bonne taille et la bonne forme de matelas pour que votre bébé ne puisse pas coincer ses petits membres sur les côtés. Il ne doit pas y avoir plus qu’un espace de 3 cm sur les bords ou les côtés, afin que vous puissiez rentrer votre bébé confortablement, avec des couvertures pas plus hautes qu’autour de leurs épaules. Achetez un matelas enfant en 90×190 afin de vous assurer que votre enfant dormira dans les meilleures conditions. Celui-ci doit avoir au moins 8 à 10 cm de profondeur pour soutenir votre bébé pendant qu’il dort.

Aussi, assurez-vous que votre matelas a une bonne respirabilité pour aider votre bébé à réguler sa température. En effet, les recherches ont montré qu’une surchauffe est associée à un risque accru du MSN (Mort subite du nourrisson).

Le sommeil est bon pour le cœur

Les experts en apprennent davantage sur la façon dont le sommeil protège les enfants des lésions vasculaires dues aux hormones de stress. Les enfants souffrant de troubles du sommeil ont une excitation cérébrale excessive pendant leur sommeil. Leur taux de glycémie et de cortisol reste élevé pendant la nuit. Tous deux sont liés à des niveaux plus élevés de diabète, d’obésité, et même de maladies cardiaques.

Le sommeil affecte le poids

Il est de plus en plus évident qu’un manque de sommeil entraîne une surcharge pondérale chez les enfants, dès la petite enfance. Une étude a montré que lorsque les parents sont formés à la différence entre la faim et d’autres signaux de détresse et qu’ils commencent à se calmer sans alimenter systématiquement le nourrisson, en utilisant des techniques telles que l’emmaillotement et le balancement, les bébés sont plus susceptibles d’avoir un sommeil profond et moins susceptibles d’être en surpoids.

Le sommeil et le poids sont étroitement liés. Lorsque nous avons mangé suffisamment pour être rassasiés, nos cellules adipeuses créent l’hormone appelée leptine, qui nous signale d’arrêter de manger. Le manque de sommeil peut avoir un impact sur cette hormone, et c’est pourquoi les enfants continuent à manger. Avec le temps, les enfants qui ne dorment pas assez sont donc plus susceptibles d’être obèses.

Les enfants épuisés mangent également différemment de ceux qui ont bien dormi. Les recherches ont montré que les enfants, comme les adultes, ont besoin d’aliments plus gras ou plus riches en glucides lorsqu’ils sont fatigués. Les enfants qui manquent de sommeil ont aussi tendance à être plus sédentaires, donc ils brûlent moins de calories.

Le sommeil aide à vaincre les bactéries

Pendant le sommeil, les enfants (et les adultes) produisent des protéines appelées cytokines, sur lesquelles l’organisme compte pour combattre les infections, les maladies et le stress. En plus de lutter contre la maladie, elles nous font dormir, ce qui explique pourquoi avoir la grippe ou un rhume est si épuisant. Cela nous oblige à nous reposer, ce qui aide encore plus l’organisme à se rétablir, et un bon matelas est le meilleur allié d’un sommeil efficace pour aider son système immunitaire.

Le manque de sommeil semble avoir un impact sur le nombre de cytokines disponibles. En outre, il a été constaté que les adultes qui dorment moins de 7 heures par nuit sont presque 3 fois plus susceptibles de développer un rhume lorsqu’ils sont exposés à ce virus par rapport à ceux qui dorment 8 heures ou plus. Bien qu’il y ait peu de données sur les jeunes enfants, des études sur les adolescents ont montré que les épisodes de maladie signalés diminuaient avec l’allongement du sommeil nocturne.

Le sommeil de l’enfant stimule l’apprentissage

Un bébé peut sembler paisible lorsqu’il dort, mais son cerveau est occupé toute la nuit. Des chercheurs du centre médical de l’université de Columbia ont montré que les nouveau-nés apprennent réellement dans leur sommeil. Le sommeil facilite l’apprentissage chez les enfants de tous âges, et les experts en éducation constatent que les siestes ont une magie particulière. Lorsque les enfants restent éveillés à l’école, ils oublient 15 % de ce qu’ils ont appris. En revanche, lorsqu’ils font la sieste, ils sont plus aptes à tout retenir.

Il n’est pas facile de s’assurer que les familles dorment suffisamment, surtout avec des parents qui travaillent plus longtemps, des activités extrascolaires plus élaborées, des chambres pleines d’appareils électroniques sympas et la pression d’en faire plus chaque jour. Toutefois, il est important que les parents fassent des efforts afin de permettre aux enfants de dormir au moins pendant 10 heures par nuit pour leur santé mentale et leur bien-être physique. Manger sain et faire de l’exercice ne suffisent pas. Une bonne hygiène de vie passe tout d’abord par un bon sommeil.

Ayez l’habitude de créer une routine solide afin d’aider votre enfant à adopter les bonnes habitudes. Assurez-vous également que l’heure du coucher est avant 21 heures. Les enfants qui se couchent après 21 heures vont passer plus de temps à tourner avant de s’endormir. Ils se réveillent plus souvent la nuit et dorment moins en général. Même si votre enfant se découvre des passions et souhaite allonger son temps d’éveil, sachez rester ferme afin de protéger son sommeil.

Essayez de maintenir la même température et le même niveau de lumière dans la chambre de votre enfant, même lorsqu’il est en vacances. Eteignez aussi les écrans, car la lumière générée par les ordinateurs et les tablettes ont un impact sur le sommeil.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 comment

  1. Pingback: Déménagement à Paris en famille