la maladie des yeux secs

Je suis attends de Meibomite, une des « maladies des yeux secs » (pour plus de détails, venez me lire ici). Et comme souvent lorsque l’on n’y est pas confronté, on n’y fait pas attention ni si dans notre entourage les autres aussi.

Hors lors des fêtes de fin d’année, j’ai appris qu’une des tantes de ma femme avait aussi un problème de sécheresse des yeux (ou xérophtalmie). Et de fils en aiguille, en discutant au boulot, la famille de certains collègues en sont aussi atteins à différends degrés.

Le saviez-vous ? Selon certaines études, environ 30% des consultations ophtalmologiques concernant des irritations des yeux (syndromes des yeux secs).

Le Syndrome des yeux secs, qu’est-ce que c’est ?

La plupart du temps, elle provient d’une mauvaise qualité ou d’une diminution des larmes. Dans mon cas, elles ne sont plus assez grasse, provoquant un effet de grattement allant jusqu’à se confondre avec un effet « papier de verre« . Dans d’autres cas, comme dans la famille de ma femme, un dépôt gras sur l’œil se forme et gêne à la vue (sensation de paupières collées), un nettoyage régulier et des médicaments sont nécessaires pour passer outre.

A savoir que les larmes ne sont pas composées que d’eau, un corps gras « mebonium » s’y mélange permettant l’humidification de l’œil et la protection des agressions extérieures.

Sans une bonne qualité de protection, l’œil se dessèche et devient vulnérable aux infections, pouvant même provoquer des irritation chroniques, des inflammations, des pertes de la vue, …

Les causes de la sécheresse des yeux ou « xérophtalmie »

La vieillesse est une des causes de ces problèmes oculaires. Mais certains traitements médicamenteux, la pollutions, les écrans, la fumée de tabac, la clim, certaines conséquences secondaires de maladies avec ou sans traitement, peuvent aussi en être les causes. La ménopause et l’andropause peuvent parfois aussi en être la cause.

Il ne faut pas hésiter à consulter un médecin traitant et/ou un ophtalmologiste, optométriste en cas de symptômes prolongés.

Le soucis étant la liste d’attente chez ce genre de professionnels de la santé. A l’apparition critiques de mes douleurs oculaires, j’ai du attendre 5 mois pour mon rendez-vous et avoir la connaissance de ma Meibomite. Avec le recul, le pense que mes soucis de yeux secs dataient depuis longtemps, je ne pouvais pas rester dans des lieux avec des fumeurs et la pollution m’irritaient souvent les globes oculaires.

Les Symptômes de la sécheresse des yeux

Chaque cas est différent. Ce n’est pas parce que vos yeux ne sont pas gonflés, rouges ou larmoyants que vous ne souffrez pas autant qu’un autre.

On parle de sécheresse oculaires en cas de :

  • picotements, démangeaisons, sensation de sable ou papier de verre sur les yeux,
  • irritations et brûlures,
  • yeux rouges et gonflés,
  • syndromes de la paupière collée au réveil,
  • absence régulière de larmes,
  • une grande sensibilité à la lumière, à la poussière, à la fumée, au vent, … Agressions extérieures chroniques provoquant soit une irritation ou soit un larmoiement,
  • pertes de la vue dans certains cas,
  • envie répétitives de fermer les yeux,
  • certaines maladies des yeux (conjonctivites, couperose, …),
  • une gêne lors dans le port de lentilles de contact.

Le spécialiste consulté testera plusieurs tests (Test de Schirmer, Test de BUT, …) afin de déterminer quel est le problème et quel traitement est à apporter dans chaque cas.

Quels traitement en cas de Yeux secs ?

Chaque cas étant différent, seul un professionnel de la santé pourra répondre à cette question.

Mais en général l’ajout régulier de larmes artificielles (collyre) dans les yeux est obligatoire pour éviter des effets négatifs réguliers.
Certains produits sont en doses uniques, d’autres en petites bouteilles au goutte à goutte. Les produits les plus visqueux sont les plus optimum mais provoquent un flous passager, ils sont donc plus conseillés avant de se coucher.

Certains cas demandent un appui par antibiotique, anti-inflammatoire, corticoïdes, … Mais ce n’est pas à prendre en continue et seulement sur ordonnance.

Le massage des yeux avec des lingettes humides chaudes et souvent préconisé aussi en cas de sécheresse des yeux. Il existe aussi des compresses de gel chauffant au micro-onde ou des lunettes chauffantes à chambre humides, personnellement je n’ai jamais (encore) essayé.

Dans tous les cas, je vous déconseille l’auto-médication ! Chaque cas étant différent, il est préférable de consulter.

Afin de minimiser les symptômes des yeux secs (irritations, larmoiement, rougeurs, …), il est utiles de lister les lieux et activités où les crises sont les plus fortes (clim, vent, fumée, pollution, lumière, …). Ceci afin d’éviter ces situations pour prévenir les douleurs.

L’utilisation d’un humidificateur chez soi a fait ses preuves dans certains cas, je n’ai pas testé non plus.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires Facebook

Leave a Reply