Ce n’est pas le guide ultime pour réussir son stage se 3eme mais pas loin. 😀
Après avoir vu en détail les préparatifs du stage de 3eme, aujourd’hui je fais le focus sur la « stage » en tant que tel.

Le collégien va devoir passer entre 3 et 5 jours ouvrables dans une entreprise (ou équivalent) et c’est le moment de faire ses preuves et surtout bonne impression. C’est aussi le moment de gagner des points pour le rapport écrit et l’oral.

Stage de troisième : comment bien réussir sa visite d’entreprise

Normalement, en amont, vous avez du faire une petite enquête sur la ou les entreprises visées : activités, historique, passif, situation géographique, nombre d’employé, secteur d’activité, produits stars, retour social/presse/avis sur l’entreprise, etc.

Ce n’est pas non plus un stage d’études supérieures, mais ces détails, s’ils ne sont pas donnés lors de votre venue sur place, vous servirons
pour l’introduction du rapport de stage.

Vous serez sûrement pris en main par votre tuteur ou le DRH de l’entreprise ciblée. N’hésitez pas à parler de vous, de vos projets, de vos rêves de carrière + les études associées, du pourquoi de votre choix d’entreprise, de vos attentes pour ce stage, etc.

Les indispensables !

Entrer dans une entreprise c’est faire partie momentanément des effectifs de celle-ci. En tant que stagiaire vous devrez :

  • vous plier au règlement interne,
  • rester poli et courtois,
  • respecter les horaires,
  • avoir une tenue correcte voire impeccable,
  • être présent, vigilant, proactif, et intéressé

Exemples de questions à poser

Selon les objectifs du rapport, vous devrez poser des questions à votre tuteur de stage ou toutes personnes côtoyées sur place.

L’intérêt et la curiosité sont très bien vus, encore plus si le métier vous plait. Exemples de questions types à poser :

  • Expliquez-moi votre métier
  • Quel a été votre parcours professionel ?
  • Quelles sont vos tâches et missions ?
  • Quelles études faut-il faire pour ce métier ?
  • Quelles sont vos évolutions possibles ?
  • Quelles sont les contraintes de ce métier ?
  • Si ce n’est pas indiscret, quel est votre salaire ou le salaire type de ce métier ?
  • Et toutes autres questions en rapport avec votre stage et les tâches allouées.

Montrer que vous êtes là !

Plus d’un stagiaire ce dit « timide » et n’ose pas interagir. Il « écoute » prend des notes (plus ou moins) et au final n’a pas ou peu d’élément pour rédiger le rapport de stage. Il ne laissera pas de trace non plus et la notation finale par l’entreprise peut-être moyenne à médiocre.

Il faut être PROACTIF et :

  • Demander quel tâche vous pouvez faire,
  • Demander si vous pouvez aider,
  • Demander s’il y a autre chose à savoir que le « strict minimum »,
  • Si possible, faire le tour des locaux,
  • Coyoyer (durant les pauses) et questionner les autres employés,

Prise de notes, photos et vidéos

Le lendemain matin, le midi ou en soirée, il faut faire le résumé de tout ce qui c’est passé en journée :

  • personnes rencontrées,
  • informations importantes observées,
  • nom et organigramme des équipes rencontrées,
  • projets en cours,
  • mots importants + leur définition,
  • prendre des photos/vidéos si c’est possible (attention aux droits à l’image).

NE FAITES PAS CONFIANCE A VOTRE MÉMOIRE !

Sauf cas rare, vous n’allez pas rédiger le rapport de stage le soir du dernier jour. Votre mémoire fera forcément défaut et des détails pourront être oubliés. Il faut donc prendre des notes et déjà rédiger un brouillon des parties du rapport à rendre au collège régulièrement.

De plus, grâce à cette méthode, vous pourrez voir tout de suite s’il vous manque des informations et agir en conséquence.

Il y aura toujours des moments de rush et des périodes creuses. Dans le dernier cas, profitez-en pour avancer sur vos notes, cela fait toujours bon effet.

La fin du stage de troisième

Le dernier jour vous rencontrerez sûrement votre tuteur de stage ou l’équipe DRH afin de faire le point sur votre rapport.

Vous devez sûrement avoir reçu un « suivi de stage/attestation de stage » à faire remplir sur place. Si ce n’est pas le cas, demandez-le avant le dernier jour.

Lors de cet entretien :

  • MONTREZ vos notes,
  • soyez sûr de vous,
  • montrer que vous avez appris quelque chose,
  • prouvez que cela vous aidera dans votre choix de carrière, même si c’est en négatif « non en fin de compte ce métier ne m’intéressa pas + ARGUMENTATION »

Ou toutes autres informations utiles à apporter.

Le petit « must », remercier son maître de stage et l’équipe avec laquelle vous avez travaillé. Une petite boite de chocolat, un gâteau fait maison ou quelques croissants vous feront partir avec un souvenir positif de vous.

Ce qu’il ne faut pas faire lors d’un stage d’entreprise

Quelque soit le niveau, il faut éviter de :

  • d’être indisipliné
  • de ne pas respecter le règlement, les horaires ou les employés
  • de faire le touriste, de ne pas prendre de notes ou d’être passif
  • de jouer sur son téléphone pendant des réunions
  • de dormir sur son bureau (si, si ça arrive)
  • de partir sans dire « au revoir » chaque jour (un peu de politesse n’est pas de refus)

Bref, pendant ces 3 ou 5 jours, vous devez être impeccable ! 😀

Et ensuite ?

Au plus tôt après la fin du stage, le rapport écrit sera à faire. Relié ou par voie électronique, il est de bon conseil de l’envoyer à l’Entreprise en plus de son collège.

Si vous avez réellement apprécié le poste, restez en contact régulier avec votre maître de stage, qui sait, lors d’un Master, vous pourriez décrocher un autre poste dans cette entreprise.

Tous les articles « STAGE DE TROISIEME »

Partagez cet article sur :

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.