En troisième l’ado doit faire face à plusieurs challenges, le brevet des collèges, le stage de troisième, et le passage au lycée ! Sans oublier le choix crucial de son orientation scolaire et carrière.

Mais pour le moment, le collégien doit réussir sa troisième. Si pour certains il n’y a pas de soucis et ce n’est qu’une formalité, pour d’autres ce n’est pas le cas. Quelque soit les raisons, lacunes, manque de motivation, manque de travail, classes surchargées, classes dissipées, période de crise d’adolescence ou encore perte de confiance en soit, il n’est jamais trop tard pour remonter le niveau.

Plusieurs choix sont possibles pour aider le collégien à redresser la barre. Ce genre de cours sont accès sur les matières présentes durant les examens du Brevet des Collèges (mathématique, français, histoire-géographie) et adapté aux révisions des brevets blancs et du final en juin.

Mais le plus important est de choisir le soutien adapté à l’enfant. Le soutien scolaire n’est pas un substitut aux devoirs personnels à faire dans le programme de troisième. Le soutien scolaire a pour but de débloquer les lacunes et aider aux situations ponctuelles. Autre point à étudier, le travail de groupe est préférable au travail seul avec un professeur. En effet, l’enfant risquerait d’être dépendant du professeur pour avoir les solutions.

Le plus souvent se sont les parents qui sont à l’origine de la demande d’aide, mais cela n’est pas toujours le cas. Encore faut-il que les élèves acceptent de collaborer et d’admettre qu’ils sont dans le besoin. Une discussion doit avoir lieu entre la famille, l’élève, parfois même le collège et les personnes qui peuvent venir en aide à celui-ci.

L’élève doit se sentir soutenu et encourager pour surmonter ses problèmes.

L’implication de la famille

Beaucoup pense qu’une fois au collège, l’enfant n’a plus besoin de ses parents pour gérer ses devoirs et son travail. Et le pire ensuite sont les palabres coupables lorsque les mauvaises notes tombent. D’autres parents n’ont ni le temps ni la patience de faire face à se genre de surcharge de travail.

Mais que nenni ! Au collège et même en troisième, l’adolescent doit encore être accompagné dans ses études, même s’il râle un peu (beaucoup) de le laisser respirer, de le laisser jouer avec ses potes, de le laisser sortir, qu’il gère et qu’il travaille « à sa manière ».
ils peuvent on peut toujours demander de l’aide dans leur entourage proche, il n’y a pas de honte à cela !

Le soutien scolaire au élèves de 3eme en institut

Le soutien scolaire est monnaie courante de nos jours. Grâce à ces cours en ligne, ou en groupe ou encore à la maison avec un professionnel, l’élève pourra ainsi revoir les bases des matières lacunaires.

Il existe de nombreuses formules spécialisées, cours ponctuels ou hebdomadaires et plus d’un million de familles y ont recours en France.
Si la plupart du temps une simple aide au devoir suffit, dans certains cas l’enfant a besoin d’un suivi particulier pour se remettre à niveau complètement.

Le soutien scolaire au collège

Parfois les professeurs peuvent proposer une aide particulière ponctuelle ou régulières. Selon la situation familiale ou de l’enfant, le collège peut mettre en oeuvre des actions pour aider le collégien.

Le soutien peut se faire le midi mais le plus souvent il se fait après les cours.

L’aide en ligne

Les famille peut aussi s’aider des applications et et des sites Web qui existent sur le Net (langues, mathématiques, histoires, français, ..;).

Mais c’est surtout à l’ado de prendre sur lui et de s’y tenir ! En effet, comme pour Duolingo, il faut vraiment être assidu et suivre les cours tous les jours.

Certains site Internet comme https://www.cmath.fr, proposent de revoir les notions de base ou par niveau d’étude. Ils proposent des exercices et sur certains forums, il y a même des solutions accompagnées par des professeurs ou des étudiants.

Autres articles « COLLEGE ET TROISIEME »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.